LE POSTE DE LATERAL EST ESSENTIEL POUR GAGNER DES TITRES

lundi 27 février 2017 / 20h30 /


# LATERAL   
LE POSTE DE LATERAL EST ESSENTIEL POUR GAGNER DES TITRES 0

Le Latéral droit du Bayern Munich, Philipp Lahm a annoncé qu'il mettrait un terme à sa fabuleuse carrière en fin de saison. L'occasion pour nous de faire le bilan sur l'évolution de son poste et à quel point le champion du monde allemand va manquer au Football.

Elle semble loin l'époque où l'arrière latéral c'était le numéro 2, ou le numéro 3, le joueur qui n'est pas assez bon techniquement pour être l'ailier qui va manger la ligne de touche et centrer vers la surface, pas assez fort physiquement et intelligent tactiquement pour jouer au milieu et en défense centrale. Le poste qui paraissait être le moins "sexy" devient aujourd'hui un poste clef.


Un bon latéral aujourd'hui c'est quoi ? 

Tout d'abord, dans le langage courant on ne parle plus de "Défenseur Latéral" ou de "Arrière Droit". Non, aujourd'hui on dit "Latéral droit" ou "Latéral Gauche", car désormais un latéral doit défendre, bloquer son couloir, coulisser avec son défenseur central. Ce qui change surtout à ce poste, c'est qu'il est demandé au latéral de relancer proprement, prendre son couloir, apporter le surnombre, créer le déséquilibre et le décalage et être un passeur décisif. Une longue liste de tâches à accomplir et toutes les qualités de footballeur à avoir : intelligent tactiquement, fort techniquement, être physiquement au Top et se rendre disponible pour la première relance.

Cependant, ces consignes ne sont pas nouvelles dans le Football, le Brésil de 1970, l'une des plus belles équipes de l'histoire du Football demandait déjà à ses latéraux de monter avec notamment le célèbre but de Carlos Alberto Torres lors de la Finale du mondial 70 (victoire 4-1 du Brésil contre l'Italie).

Plus récemment, Cafu et Roberto Carlos étaient indispensables au Brésil de 2002. En ce moment, Marcelo et Dani Alves sont certainement les 2 meilleurs latéraux au monde.

Les latéraux brésiliens ont pourtant été souvent critiqué de ne pas savoir défendre, ils sont trop offensifs et mettent en "danger" leurs équipes. Toutefois, le Football brésilien n'est pas le seul à demander de gros efforts aux latéraux.

Le Football total prôné par l'Ajax et les Pays-bas, des années Cruyff, exigeait d'effectuer un pressing haut sur tout le terrain, avec des efforts répétés des ailiers sur le terrain. Les attaquants sont mis au-dessus de tout et doivent débloquer les situations.

Enfin le Barça de Pep Guardiola, fortement inspiré de celui de Cruyff, basait son jeu sur le travail des latéraux et la provocation de décalages, avec notamment Daniel Alves, Eric Abidal, Maxwell et Jordi Alba. Il est énormément question de Lionel Messi, mais sans la qualité des latéraux les attaquants catalans n'auraient certainement pas eu la même réussite pour trouver des espaces.


Pourquoi les latéraux sont devenus essentiels ? 

Parce que les équipes qui gagnent des titres ont toujours eu de très bons latéraux, même si le poste a souvent été délaissé par les coachs jusqu'à une époque récente.

Avant gardiste sur ce poste, le Brésil 70 a rayonné avec ses latéraux et notamment Carlos Alberto. Les Pays-Bas de Cruyff étaient également une équipe formidable, mais elle n'a jamais rien gagné par manque de latéraux de qualité pour débloquer des situations.



L'Ajax a brillé par la qualité de ses attaquant, en remportant 3 Coupes des Clubs Champions (1971, 1972, 1973), mais n'a plus rien gagné jusqu'en 1995.

Johan Cruyff qui basait tout son jeu sur la réussite de ses attaquant n' remporté qu'une seule Coupe des Clubs Champions, avec Barcelone en 1992.

Il faudra attendre l'arrivée de Guardiola à la tête du Barça, pour permettre au club catalan de gagner 2 Ligues des Champions en 3 ans, notamment grâce au travail de ses latéraux, Eric Abidal et Dani Alvès.

La sélection d'Espagne va tout gagner de 2008 à 2012 (2 Euro et 1 Coupe du Monde), avec une forte utilisation des lateraux, qui vont s'illustrer lors de la Finale à l'Euro 2012. Le latéral gauche, Jordi Alba, ouvrira le score dans cette Finale et l'Espagne battra l'Italie sur le score de 4-0.

A son arrivée au Barça, Luis Enrique a notamment fortement utilisé ses latéraux avec Daniel Alves et Jordi Alba, pour conquérir des titres en 2015, de champion d'Espagne et de la Ligue des Champions. Depuis le départ de Dani Alvès, qui n'a pas été remplacé, le Barça rencontre d'importantes difficultés dans le jeu. La relation entre Alvès et Messi était parfaite et ils formaient le Duo le complet au monde, avec notamment Marcelo et Ronaldo au Real Madrid.



L'exemple du Monaco de cette saison explique toute l'importance des latéraux. Au mercato d'été, Monaco recrute Benjamin Mendy et Sidibé pour plus de 31 millions d'Euros, qui seront les transferts les plus coûteux du club. Les résultats n'ont pas tardé avec un Monaco, en tête de la Ligue 1,  qui inscrit énormément de buts cette saison. Mendy et Sidibé sont essentiels dans la réussite de Monaco, en accomplissant un travail important sur leur côté et en réalisant des centres pour leurs attaquants dans la surface adverse.

Monaco Sidibé

Tactiquement l'importance des latéraux s'explique par les systèmes mis en palce par les coach actuels sont :

/ Le fameux 4-3-3 barcelonais
/ Le 4-2-3-1
/ Le 3-5-2 ou 5-3-2

Ces différents systèmes et la mode Barça entraînent une densification de joueurs au milieu de terrain, avec des équipes de mieux en mieux en place et les solutions pour deséquilibrer l'adversaire sont dans les couloirs.

De plus, les coachs mettent en place, très régulièrement, des ailiers qui évoluent sur leurs mauvais pied.

Au Real Madrid, Cristiano Ronaldo droitier joue, côté gauche afin de pouvoir rentrer dans l'axe pour tirer au but avec son bon pied et côté gauche, avec Gareth Bale gaucher évoluant côté droit.

A Monaco, le coach Leonardo Jardim évolue en  4-4-2 avec Bernardo Silva et Thomas Lemar sur les cotés. Ces 2 joueurs évoluent plus naturellement au milieu du terrain et ont donc tendance à repiquer dans l'axe.

Ces deux choix tactiques permettent alors aux latéraux de prendre le couloir, délaissé volontairement par les ailiers. Dès lors, les latéraux doivent créer des décalages et réaliser des passes décisives. Ce type de système se développe dans toutes les équipes qui dominent leurs championnats.

Dans cet objectif, la Juventus a recruté Dani Alves au poste de latéral droit avec Alex Sandro de l'autre côté. La Juventus dispose de 2 latéraux brésiliens qui prennent les couloirs.

Le Real Madrid joue ainsi avec Marcelo et Carvajal.

Le Bayern évolue de la même façon avec Lahm ou Kimmich et Alaba.

Le coach de Chelsea, a même repositionné Marcos Alonso et Victor Moses au poste de latéral alors que ce sont initialement des ailiers.

L'AS Monaco a recruté Sidibé et Mendy cette saison pour jouer dans un système 4-4-2, où les 2 latéraux jouent le rôle de dernier passeur.


Sans de bons latéraux, pas de titre ?

Les exemples sont nombreux dans le Football.

La situation du Barça est frappante cette saison, qui a laissé partir son latéral à la Juventus et ne l'a pas remplacé. Le latéral gauche, Le Barça est affaibli cette saison avec le départ de Dany Alves et les nombreuses blessures de Jordi Alba et il devient très difficile pour les catalans de provoquer le déséquilibre des adversaires. Lucas Digne et Sergi Roberto ne semblent pas être au niveau.

Le PSG, version Emery, n'est pas très convaincant non plus au niveaux des latéraux. Le coach basque accordait énormément d'importance aux latéraux lorsqu'il était à Seville, un Football qu'il souhaiterait mettre en place à Paris. Unai Emery n'est pas satisfait de ses latéraux, Kurzawa n'est pas au niveau et Maxwell est vieillissant, Unai Emery souhaitait recruter un latéral gauche. Du côté droit, le niveau technique d'Aurier est trop faible pour le jeu d'Emery, avec notamment 25 centres réalisés pour 0 but inscrit, lors de la victoire contre le LOSC. Les errements défensifs de Serge Aurier ont fait de Meunier le titulaire en puissance pour le match face au Barça. La saison passé, le PSG a souffert de son manque de talent dans les couloirs et le club de la capitale ne s'est pas vraiment renforcé sur ce plan.

Pep Guardiola avec Manchester City d est en grande difficulté avec des latéraux comme Clichy, Sagna, Zabaleta, Kolarov qui sont trop faibles techniquement ou trop vieillissant pour la philosophie de jeu du catalan.

Sur le plan International, nous avons vécu un Euro 2016 en France pauvre en qualité technique. La principale raison est un manque de latéraux de qualité dans les grandes sélections.

L'Equipe de France avec Evra et Sagna ne sont pas assez decisifs dans leurs dernières passes.

L'Allemagne semble en difficulté depuis le départ en retraite de Philipp Lahm après le mondial 2014. 

L'Espagne a également souffert de l'absence de Dani Carvajal, après sa blessure en Finale de la Ligue des Champions, même si pour la Roja, le problème semble plus profond avec une fin de cycle de la génération Iniesta.


Pourquoi Philipp Lahm va manquer au Football ? 

L'ex capitaine de la Mannschaft va manquer au Bayern Munich, mais au Football plus globalement, car ce poste de latéral est en "crise".

En effet les clubs et les sélections nationales rencontrent de grandes difficultés à recruter de bons latéraux. Un problème de formation ou un creux générationnel ?

Cela s'explique sans doute parce qu'on leur demande, leur rôle devient clé dans les équipes et donc oui le problème est sans doute un problème de formation. Les latéraux d'aujourd'hui ont été formés avec une philosophie de jeu qui n'est pas celle pratiquée dans la plupart des clubs locomotives du Football actuel.

Les latéraux viennent principalement du Brésil, qui a développé une véritable stratégie de jeu autour de ce poste et peu de pays en Europe ont encore mis en place un réel processus de formation et de recrutement.

Les latéraux de demain remplieront sans doute tout ce qu'on attend d'eux aujourd'hui. Bellerin, Gaya, Kimmich, Raphaël Guerreiro sont des exemples de cette nouvelle génération de latéraux, mais ils sont encore trop peu donc, oui Philipp Lahm manquer au Football. La latéral droit du Bayern a disputé 501 matchs avec son club sans prendre un seul carton rouge, ce qui démontre bien la maitrîse parfaite du poste de ce joueur hors norme.

Lahm latéral 3_1


// La Rédaction //


0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS