AU REVOIR MICHEL SEYDOUX ET MERCI POUR CES MOMENTS

vendredi 13 janvier 2017 / 09h43 /


# SEYDOUX   
AU REVOIR MICHEL SEYDOUX ET MERCI POUR CES MOMENTS 0

Michel Seydoux a repris le LOSC en 2002 sans aucune connaissance du monde du Football puisqu'il est ancré dans le cinéma avec notamment Gaumont et Pathé dans lesquels il est investi. Seydoux aura été un grand président de notre championnat.

Le monde du Football est alors sceptique, lorsque Michel Seydoux, qui vient du cinéma, reprend un LOSC qui était 2 ans plus tôt en Ligue 2. Seydoux ne vient pas du monde du Football mais considère le Football comme un spectacle ce qu'il va essayer d'offrir à ses supporters.

Les dernier titre de champion de Lille date de 1954, soit 48 ans avant la prise de fonction du nouveau président lillois. Personne alors n'imaginait que le LOSC allait revenir sous le feu des projecteurs, avec un Olympique Lyonnais qui dominait de la tête et des épaules le championnat de France. 

Le club du LOSC possède de vrais supporters qui soutiennent leur équipe dans toutes les situations et Michel Seydoux a mis du temps, comme il le dit, pour se rendre compte qu'il avait un public exceptionnel.

Michel Seydoux ne conserve pas Vahid Halilhodzic en tant qu'entraîneur et choisit Claude Puel qui va bâtir le nouveau LOSC jusqu'en 2008.

En 2005, trois ans plus tard, le LOSC termine à la 2ème place du championnat à 12 points de Lyon qui domine complètement la France du Football. 

// Le LOSC de Seydoux est le Porto Français

Michel Seydoux et ses dirigrants misent sur la Formation, l'achat mâlin de joueurs à qui le club fait prendre de la valeur avant de revendre cher. Le président du LOSC aura tout connu même la plus value de 11 millions d'Euros sur un joueur qui n'a jamais porté le maillot du club sur le terrain.

Très rapidement, le LOSC de Seydoux se construit un modèle de club formateur ou de détection de joueurs inconnus qui par la suite vont prendre de la valeur. Michel Seydoux a toujours très bien vendu ses joueurs mais qui, pour la plupart, n'ont pas confirmé dans leurs nouveaux clubs et Lyon en sait quelque chose. D'ailleurs, le déclin de l'Olympique Lyonnais a commencé avec le début d'achat de joueurs du LOSC. 

Durant sa présidence, le président du LOSC a vendu pour près de 250 millions d'Euros de joueurs et si le club les avait conservé, il aurait pu lutter contre le PSG d'aujourd'hui, ce qu'aucun autre club, hormis Monaco, ne peut se targuer. 

Le meilleur exemple du travail de Michel Seydoux est la formation d'Eden Hazard, qui arrive au club à l'âge de 14 ans, et joue son premier match chez les pro à 16 ans. L'international belge n'a rien coûté au LOSC et est encore, à ce jour, le joueur le plus cher qu'un club Français est formé et vendu.

Michel Seydoux Eden Hazard_1

Les princaples ventes du LOSC sont :

1/ Eden Hazard / 2012 / 40 millions d'euros à Chelsea
2/ Michel Bastos / 2009 / 18 millions d'euros à Lyon
3/ Kader Keita / 2007 / 17 millions d'euros à Lyon
4/ Lucas Digne / 2013 / 15 millions d'euros au PSG
5/ Florian Thauvin  / 2013 / 14,5 millions d'euros à Marseille
6/ Jean II Makoun / 2008 / 14 millions d'euros à Lyon
7/ Divock Origi / 2014 / 13 millions d'euros à Liverpool
8/ Gervinho / 2011 / 12 millions d'euros à Arsenal
9/ Moussa Sow / 2012 / 12 millions d'euros à Fenerbahçe
10/ Dimitri Payet / 2013 / 10 millions d'euros à Marseille
11/ Eric Abidal / 2004 / 8,5 millions d'euros à Lyon
12/ Peter Odemwingie / en 2007 / 7 millions d'euros au Lokomotiv Moscou
13/ Mathieu Bodmer / 2007 / 6,8 millions d'euros à Lyon
14/ Bruno Cheyrou /  2002 / 6,5 millions d'euros à Liverpool
15/ Aurélien Chedjou / en 2013 / 6,3 millions d'euros à Galatasaray
16/ Mathieu Debuchy / 2012 / 6,2 millions d'euros à Newcastle
17/ Adil Rami / 2011 / 6 millions d'euros à Valence
18/ Yohan Cabaye / 2011 / 5 millions d'euros à Newcastle
19/ Matt Moussilou / 2006 / 4 millions d'euros à Nice
20/ Pascal Cygan / 2002  / 3,8 millions d'euros à Arsenal

Le seul joueur sur lequel le club ne fera pas de plus value est Dimitri Payet qui sera revendu à Marseille au prix où il a été acheté à Saint Etienne car le joueur a fait le forcing pour partir du Nord. Cette même année, le LOSC fera la plus belle opération financière du championnat de France en revandant Thauvin 14,5 millions d'Euros à Marseille alors qu'il a été acheté à Bastia pour 3,5 millions d'Euros et n'a jamais porté le maillot des Dogues. Avec Thauvin, le LOSC réalise un bénéficie de 11 millions d'Euros sans même dépenser le moindre Euro pour son salaire. 

// 3 grandes étapes du LOSC de Seydoux

Le LOSC de Michel Seydoux a connu 3 principales phases dans son développement et sa réussite est le fruit d'un très bon travail de tout le club.

Phase 1 / de 2002 à 2008 : Bâtir les fondations du club 

Les fondactions vont notamment être posées par Claude Puel de 2002 à 2008 où le club a formé de nombreux joueurs et très bien vendu pour se construire une trésorerie solide. 

Claude Puel parvient à hisser le club à la seconde place du championnat en 2005 et surtout le fait accéder en 1/8ème de Finale de Ligue des Champions pour la seule fois de son histoire, mais se fait éliminer par le grand Manchester United de Sir Alex Ferguson. 

En 2006, le LOSC de Claude Puel parvient à battre le grand Milan AC à San Siro ce qui est une victoire historique pour un club Français. 

Dans cette période de 6 années de Puel, le LOSC vend un grand nombre de joueurs, très chers, à l'Olympique Lyonnais qui s'avéreront de vrais Flop hormis Eric Abidal pour les Gones. Le budget du club est multiplié par plus de 2 pendant cette période pour passer de 17 millions d'Euros à 45 millions d'Euros.

Patrick Kluivert termine même sa carrière professionnel au LOSC lors de la saison 2007-2008.

Michel Seydoux Kluivert

En 2007, le club intègre le tout nouveau siège social et camp d'entraînement du Domaine de Luchin qui reste à aujourd'hui l'un des plus beaux d'Europe.

Michel Seydoux Domaine Luchin

Fort de ses bons résultats avec le LOSC, Claude Puel est recruté par Lyon, au Mercato 2008, pour réaliser le même travail qu'avec Lille. Claude Puel n'arrivera jamais vraiment à s'imposer chez les Gones où il est licencié par Jean-Michel Aulas en 2011 à un an de la fin de son contrat. Claude Puel aura vécu une belle ascension avec Lille et le début du déclin de Lyon. Les 2 clubs auront connu un destin croisé.

Phase 2 / de 2008 à 2011 : Le temps des titres et l'atteinte des sommets

Après 6 belles années lors desquelles Seydoux a bâti des fondations solides et a réalisé de belles plus values sur la vente des joueurs, va venir le temps où il va falloir gagner des titres pour laisser une empreinte. 

Michel Seydoux n'a jamais hésité à tenter des coups qui lui ont plutôt réussi jusqu'à présent et va recruter Rudy Garcia, un coach qui vient de réussir une bonne saison avec Le Mans mais n'a pas un grand passé d'entraîneur.

Rudy Garcia fait une honorable première saison en qualifiant le club en Europa League mais se fait licencier à l'été 2009 par Xavier Thuilot pour faire venir Paul Leguen. 

Michel Seydoux prend alors la plus grande décision de sa présidence auu LOSC en licenciant son Directeur Général, Xavier Thuilot, et en rattrapant Rudy Garcia qui accepte de continuer avec le club. Il n'est pas certain qu'avec Paul Leguen l'histoire aurait été aussi belle. 

Sous l'ère Garcia, le LOSC ne vendra plus ses principaux joueurs et décide de constituer un groupe pour jouer les premiers rôles. L'été 2009, le LOSC fait venir Gervinho du Mans et Pierre Emerick Aubameyang du Milan AC, Landreau et Frau du PSG, Chedjou de Rouen, Balmont de Nice, Obraniak de Metz. L'équipe de Rudy Garcia termine à la 4ème place et se qualifie de nouveau pour l'Europa League.

L'été 2010 est crucial car plusieurs joueurs ont émis le souhait de quitter le club pour vivre de nouvelles aventures dont Cabaye, Obraniak, Rami, Gervinho et voire Eden Hazard pour qui Fenerbahçe fait une offre de 12 millions d'Euros refusée par Seydoux, ce qu'il aurait accepté quelques années plus tôt en négociant à la hausse les propositions. Le LOSC conserve ses meilleurs éléments et fait venir Moussa Sow et Rozenhal pour renforcer le groupe.

Pour la première fois depuis qu'il est au LOSC, Seydoux décide de maintenir son groupe sans vendre de joueur poussé certainement par Rudy Garcia et les décisions vont s'avérer payantes car le club va enfin vivre la consécration d'un très bon travail depuis 8 ans.

Lors de la saison 2010-2011, le LOSC réalise un doublé Coupe de France et Championnat ce qui restera historique pour le club qui vit son deuxième doublé après celui de 1946.

Moussa Sow qui n'avait inscrit que 3 buts la saison précédente, avec Rennes, termine meilleur buteur du championnat avec 25 buts.  Le club breton doit encore s'en mordre les doigts et notamment l'entraîneur qui était Frédéric Antonetti. 

Voilà une photo que l'on n'aurait jamais vu si Michel Seydoux ne s'était pas opposé au licenciement de Rudy Garcia l'été 2009.

Michel Seydoux titres

Michel Seydoux Eden


Phase 3 / de 2011 à 2016 : Le déclin progressif

Le LOSC vient de réussir un doublé historique et va jouer la Ligue des Champions mais cela ne suffit pas pour conserver Gervinho et Cabaye qui quittent Lille pour respectivement Arsenal et Newcastle.

Michel Seydoux réussit tout de même à conserver sa tête de gondole, Eden Hazard, et recrute plusieurs joueurs Marko Basa, Vincent Enyeama, Pedretti, Rodelin et Rozehnal. Cette saison, le LOSC réalise son achat le plus cher en recrutant Dimitri Payet 10 millions d'Euros en provenance de Saint Etienne. Le LOSC se fait même prêter Joe Cole par Liverpool.

Dans la foulée de leur doublé, le LOSC conserve la plupart des joueurs importants en les prolongeant ou en augmentant considérablement leurs salaires ce qui fait bondir les charges de 30% par rapport à la saison précédente. Pour faire face à l'explosion des salaires, le LOSC doit au moins se qualifier pour les 1/8ème de Finale de la Ligue des Champions afin de ne pas être dans le rouge. Le nouveau grand stade n'étant pas construit, le LOSC ne peut espérer des recettes de billetterie très importantes et doit tout miser sur les droits TV liés à la Ligue des Champions.

En augmentant fortement la masse salariale, Michel Seydoux rompt avec ses principes et sa politique d'avant l'euphorie du doublé. Cette décision va lui coûter très cher et il va la porter comme un lourd fardeau jusqu'à la cession du club.

Malheureusement, la première de Rudy Garcia en Ligue des Champions s'avère être un Flop. Le LOSC est dans un groupe largement à leur portée, en Ligue des Champions, avec l'Inter Milan, Trabzonspor et le CSKA Moscou. Le LOSC termine dernier de son groupe et ne se qualifie même pas en Europa League ce qui est désastreux pour son président qui décide de vendre dans la foulée, au Mercato Hivernal, Moussa Sow et Ludovic Obraniak. Cette saison, le LOSC est déficitaire de plus de 45 millions d'Euros et le transfert d'Eden Hazard de 40 millions d'Euros et celui de Moussa Sow permet à Michel Seydoux d'équilibrer les comptes. Le LOSC termine à la 3ème place du championnat et peut espérer se qualifier pour la Ligue des Champions en barrage.

Lors de la saison 2012-2013, le LOSC achète pour 10 millions d'Euros Marvin Martin qui restera le plus grand échec du club mais fait une très bonne opération en signant Salomon Kalou en fin de contrat et Djibril Sidibé. Le LOSC ne vend qu'un seul joueur majeur avec Eden Hazard.

Le LOSC se qualifie en barrage pour la Ligue des Champions contre Copenhague mais encore une fois, Rudy Garcia va connaître un sérieux échec dans cette compétition en finissant dernier de son groupe derrière le Bayern Munich, Valence et Bate Borisov. Le LOSC prend même un 6 à 1 contre le Bayern Munich ce qui restera la plus grande humiliation de l'ère Seydoux. 

Pire, cette saison le LOSC ne termine qu'à la 6ème place en Championnat de France ce qui va finir par plomber les comptes financiers du club. 

Rudy Garcia quitte le LOSC à l'été 2013 sur un échec en championnat et sur 2 humiliations en Ligue des Champions ce qui laisse un goût amer au doublé de 2011. 

Après Claude Puel qui est resté 6 saisons et Rudy Garcia 5 saisons, Michel Seydoux va consommer 4 coachs en 3 ans et n'arrivera pas à passer le cap après son doublé de 2011. L'apprentissage de la Ligue des Champions est très long et il aurait fallu continuer le projet avec les mêmes encore 2 ou 3 saisons. De cette façon, Michel Seydoux aurait certainement fait vivre des grands soirs européens à ses supporters. La prise de risques est si importante que Michel Seydoux n'a pas souhaité mettre son club en périle et a préféré envisager la reprise du club par un nouvel actionnaire plus solide pour continuer à faire grandir le club.

René Girard va succéder à Rudy Garcia pour 2 saisons. La saison 2015-2016 sera la plus noire pour Seydoux qui a eu 3 coachs avec Hervé Renard, Patrick Collot et Frédéric Antonetti. 

L'ascension a été longue mais la chute a été rapide et le doublé Coupe-Championnat n'a pas été bien digéré par le club qui a plombé ses comptes avec les augmentations de salaire pour conserver les joueurs.

Le bilan global est très positif et Michel Seydoux aura été un très grand président avec beaucoup d'humour et une gestion très humaine de son club. Il est dommage de voir partir un homme qui n'était pas destiné au Football mais qui a appris très vite et a structuré parfaitement le club malgré une fin chaotique.

La France manque de présidents de club comme Michel Seydoux et il était important de souligner le travail réalisé et la passion qu'il a mise pour mener son club au sommet du Footblal Français. Le seul regret est peut être le parcours en Ligue des Champions mais il était difficile pour un club comme le LOSC de lutter dans cette compétition où les budgets des clubs ont explosé ces 10 dernières années. Nous aurions également aimé voir Eden Hazard une saison de plus, pour le voir évoluer dans le nouveau grand stade, mais le parcours en Ligue des Champions lors de la saison 2011-2012 a plombé les comptes du club qui était obligé de le vendre pour être à l'équilibre.



////////////// BRAVO MR SEYDOUX //////////////


// Message d'au revoir de Michel Seydoux

 
 // Dernier match en tant que président ce soir contre Saint Etienne

Michel Seydoux va vivre son dernier match en tant que président, ce soir, contre Saint Etienne et il y aura des Michel Seydoux partout dans les tribunes du Stade Pierre Mauroy. Les suppoerts des Dogues vont rendre un vibrant hommage à leur président qui leur a fait vivre de grands moments et de grandes émotions que tout supporter souhaite connaître.

Michel Seydoux dernier match

Michel Seydoux dernier match p2


 // Michel Seydoux transmet un bel héritage à Gérard Lopez

Contrairement au passage de témoin de l'OM qui s'est fait de manière moins officiel et chaque partie de son côté, Michel Seydoux et Gerard Lopez ont organisé une conférence de presse et l'ont fait de façon très professionnel. Le passage de témoin est un signe sur le futur que pourra avoir le club car il faut une vraie rencontre entre un acheteur et un vendeur pour laisser entrevoir un futur positif.

Michel Seydoux n'est pas du tout rancunier ou amer de laisser son bébé entre les mains d'un repreneur et nous souhaitons vraiment que ce beau club avec des vrais supporters revienne au plus haut niveau.

Michel Seydoux Gerard Lopez

Lors de la conférence de presse, Gerard Lopez a déclaré que l'objectif du club est d'être parmi les 5 premiers dans les prochaines années et d'ici 4 ans de disputer le titre au PSG sans donner davanage de détails. Gerard Lopez a été plus prudent que Jacaques Henri Eyraud et les nouveaux dirigeants de Marseille qui ont donné des chifres et ont annoncé vouloir gagner la Ligue des Champions.

Le seul élément tangible est que Gerard Lopez ne sera pas actif et qu'il va déléguer la présidence à Marc Ingla, un ancien du Barça, et Luis Campos. Nous restons un peu sceptique quant à cette politique où le propriétaire n'est pas présent que le président vient d'un autre pays sans connaître l'histoire du club et la culture locale. La proximité entre la direction et les supporters risquent de s'en ressentir et il y a une véritable rupture avec la politique de Michel Seydoux. Un club comme Lille ne peut être gérer comme Arsenal, le PSG ou une franchise américaine et nous sommes vraiment curieux de voir les premiers résultats. 

Il y a également une volonté du nouveau propriétaire de faire venir Marcelo Bielsa pour être entraîneur du LOSC alors que nous avons Rudy Garcia à Marseille. Il y aurait comme une anomalie dans le paysage du Football français si Bielsa arrivait à Lille et l'on voit que le nouveau propriétaire ne prend pas en compte l'histoire du club en voulant Bielsa à tout prix. 



// La Rédaction //

0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS