Comment le PSG va financer le recrutement de Neymar ?

samedi 19 août 2017 / 16h35 /


# PSG   
Comment le PSG va financer le recrutement de Neymar ? 0

Le PSG a réalisé le transfert le plus cher de l'histoire d'un sport en recrutant Neymar, qui va lui coûter plus de 806 millions d'Euros sur 5 ans. Le club parisien doit désormais absorber le coût exhorbitant de ce transfert, pour rester dans les règles du Fair Play financier de l'UEFA. Le PSG, avec comme propriéaire le Qatar, possède de nombreux atouts, pour se permettre un tel investissement sur un seul joueur.

 
Le recrutement de Neymar est le choix de l'Emir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, et non une décision dictée par la direction sportive du PSG, qui vient tout juste d'être recruté avec l'arrivée d'Antero Henrique. Le coach du PSG, Unai Emery, aurait certainement fait un autre choix car il sait qu'il a de nombreuses carences au milieu de terrain et au niveau des latéraux. Peu importe, au PSG le coach s'adapte aux décisions politiques des propriétaires, ce qui a exaspéré Carlo Ancelotti et a provoqué son départ au Real Madrid. 

Le milieu du football, les supporters et surtout l'UEFA s'intéressent sur la façon dont va procéder le PSG, pour amortir le coût du transfert de Neymar. Le recrutement du brésilien a provoqué les fantasmes les plus fous et que n'avons nous pas lu ou entendu. Certains évoquaient des montages complexes, subtils, voire même expliquaients que c'était de l'art. Les meilleurs avocats auraient travaillé, pour contourner le Fair Play financier et permettre un tel recrutement. Le scénario le plus improbable a même été évoqué, expliquant que Neymar aurait signé un contrat de droits d'image avec le Qatar, pour la Coupe du Monde 2022 et que cette somme servirait à régler sa clause libératoire. Ainsi, le PSG ne supporterait pas le coût du transfert dans ses comptes. Finalement, le PSG a réglé la clause libératoire du brésilien, sans s'aventurer avec un dossier alambiqué et déloyal, qui aurait été rejeté par l'UEFA.

Je vais vous livrer mon analyse sur le sujet en prenant en compte la politique sportive et les atouts du Qatar, depuis leur présence dans le football. Je me suis mis dans la peau du président du PSG et voilà comment je m'y prendrais, pour m'offrir Neymar et rester dans les règles du Fair Play financier. Cette stratégie que je vais vous présenter est purement de la science fiction, pour comprendre à quoi pourrait ressembler le monde du football de demain. En revanche, je revendique les droits d'auteur pour tout film qui pourrait voir le jour sur le sujet. Il est important d'apporter de l'éclaircissement, car nous entendons beaucoup de choses autour du transfert de Neymar et du Fair Play financier, mais tout ceci est abordé de manière très approximative ou superficielle, notamment sur les réseaux sociaux. 


Les règles du jeu 

Notre monde est régi par des règles et des lois auquelles le football n'échappe pas, pour une question d'équité sportive et de déontologie. En matière de football européen, ces règles sont établies par une association qui se nomme l'UEFA. Cette dernière contrôle également que les clubs respectent bien le règlement et la déontologie de l'UEFA.

De nouveaux investisseurs milliardaires sont arrivés, initalement en Angleterre au début des années 2000, qui n'hésitaient pas à dépenser des millions dans le recrutement de joueurs et à générer de forts déficits. Cette politique gonfle artificellement la valeur du club et surtout génère des coûts colossaux, ne pouvant être absorbés autrement que par un investisseur qui injecte des sommes importantes à titre personnel. En cas de départ de tels investisseurs, ces clubs déposeraient le bilan avec toutes les conséquences sur une compétition et le football. Pour éviter une telle situation, les plus grands clubs européens ont décidé d'instaurer un Fair Play financier, afin de ne pas déséquilibrer le secteur du football, de ne pas avoir des clubs surendettés et de préserver une concurrence saine entre les clubs. Ce Fair Play financier était notamment un souhait fort de Michel Platini, le dernier des mohicans dans les instances du football.

Qu'est ce que le Fair Play financier ?

En place depuis 2011, le Fair Play financier fixe principalement 2 contraintes aux clubs.

/ Règle 1 : Un club participant aux compétitions européennes peut avoir jusqu'à 30 millions de déficit sur une saison, si celui-ci est couvert entièrement par le propriétaire du club. Là, je connais les limites jusqu'où je peux aller pour présenter des comptes financiers m'évitant des sanctions. A moi de savoir faire les calculs et de bien les présenter.

Sur ce point, le PSG a déjà été sanctionné par l'UEFA, en 2014, pour ne pas avoir respecté cette règle. Le paradoxe est que l'UEFA a mis une amende de 60 millions d'Euros au PSG, ce qui indirectement augmente son déficit. L'UEFA ne veut pas de déficit de plus de 30 millions, mais inflige une amende de 60 millions d'Euros, à rien n'y comprendre. Je n'ai pas le choix, il faut que j'absorbe tout cela au plus vite en augmentant mes recettes pour pouvoir recruter à nouveau. 

/ Règle 2 : Toute entité qui, seul ou collectivement avec d'autres entités qui sont liés au même propriétaire ou gouvernement, représentent plus de 30% des revenus totaux du club est automatiquement considéré comme une partie apparentée. En d'autres termes, un contrat de sponsoring ne peut dépasser 30% du montant total des revenus du club. Le Chiffre d'Affaires du PSG est de l'ordre de 540 millions d'Euros, donc je ne peux pas dépasser 162 millions d'Euros dans la signature d'un contrat de sponsoring. Ca tombe bien , car c'est exactement ce dont j'ai bien besoin par saison pour absorber le recrutement de Neymar.  

Cette règle a été mise en place spécifiquement pour le PSG, qui avait présenté en 2012 un contrat à 200 millions d'Euros signé avec le QTA (Qatar Tourism Authority) et a été réduit par l'UEFA à 100 millions par saison. L'office de tourisme du Qatar et le PSG appartiennent au même propriétaire, et cela commence à faire jaser dans le milieu du football.

Désormais, nous savons ce que nous pouvons faire ou ne pas faire, alors soyons un peu créatif, imaginatif et pragmatique. 


Combien va me coûter Neymar par saison  ?

Pour savoir comment je vais faire pour amortir le recrutement du brésilien, il faut que je sache combien il va me coûter au global pour jouer sur les coûts et les revenus, afin de respecter la règle du déficit de 30 millions d'Euros par saison. 

Nous ne connaissons pas encore tous les contours du contrat de Neymar, mais le brésilien devrait coûter au minimum 806 millions d'Euros sur 5 ans, soit 161,2 millions d'Euros par saison. Vous vous souvenez, plus haut, un contrat de sponsoring ne peut dépasser 162 millions d'Euros. Donc, avec un seul sponsor je peux absorber les coûts de Neymar, mais faut il encore l'avoir et être crédible vis à vis de l'UEFA.


Comment je peux augmenter mes recettes  ?

Avant de savoir si je dois réduire mes coûts et de combien, il faut que je travaille sur les recettes pour évaluer les postes sur lesquels je peux agir, afin d'augmenter mon Chiffre d'Affaires. Il me faut bien budgétiser les recettes et avoir une très bonne connaissance de la gestion d'un club et du marché du Marketing sportif. Encore que sur le dernier point, ce n'est pas forcément un pré-requis compte tenu que mes partenaires commerciaux sont essentiellement des entreprises étatiques du Qatar. Il faut simplement expliquer à l'Emir de combien j'ai besoin pour actionner les partenariats.

Un club de football puise ses revenus de :

/ Billetterie grand public et de l'hospitalité

Le PSG a un taux de remplissage de l'ordre de 98% à l'année, donc je ne peux pas accueillir davantage de spectateurs même avec Neymar. La seule solution est d'augmenter le prix des billets et des abonnements, pour faire croître mon Chiffre d'Affaires. Je risque de décevoir les supporters et de créer de la colère et il me faudrait augmenter drastiquement les prix, pour avoir des revenus supplémentaires significatifs. Je n'opte pas pour cette solution, car elle aurait des effets négatifs.

Le PSG dispose de loges et de places VIP pour accueillir des entreprises qui opèrent leurs Relations Publiques. Je choisis l'option, de revoir les tarifs des loges et des prestations pour faire croître mes revenus issus de l'hospitalité. Les entreprises devraient inviter leurs clients pour voir jouer Neymar et leur faire vivre un moment privilégié. En revanche, je ne comptabilise pas l'augmentation de ces revenus car je ne connais pas les prestations et les accords déjà passés, ce qui risque d'être marginal en termes d'augmentation de revenus.

Pour augmenter considérablement les revenus de ce poste, je dois jouer mes matchs au Stade de France ou construire mon propre stade de 70 000 places. De ce côté, je vais certainement m'opposer à la Mairie de Paris et voire aux supporters. Il est de toute façon trop tard pour construire un stade pour amortir le contrat de Neymar. 

/ Merchandising et autres : +75 M€

Ces revenus sont générés par les produits dérivés et la vente de maillots. Il va m'être difficile de générer des revenus importants de ce poste, car Neymar dispose de 100% de ses droits d'image dans son contrat avec le PSG. Le brésilien génère environ 20 millions d'Euros de revenus par saison qui échapperont au PSG.

Sur le plan de la vente de maillot, le PSG vend environ 560 000 maillots par saison et Neymar en vendait 970 000 à lui seul au Barça. Pour le moment, 95% des maillots vendus du PSG sont ceux de Neymar, qui va canibaliser les autres joueurs. Il est rare qu'une même personne achète 2 maillots de joueurs différents, donc nous pouvons supposer que le PSG pourrait vendre jusqu'à environ 1 million de maillots au total. Le PSG vendrait donc 440 000 maillots supplémentaires grâce au brésilien. Le PSG perçoit un montant de 25 M€ par saison de son équipementier Nike et n'a certainement pas de pourcentage supplémentaire sur les ventes. Le PSG est déjà sous contrat avec Nike jusqu'en 2022, et a essayé de renégocier son contrat avec l'équipementier américain qui a fermé les portes. Avec Neymar sous contrat Nike également, le PSG va avoir du poids pour renégocier son contrat avant 2022.

Avec Neymar, Nike devrait voir ses revenus croître de 44 millions d'Euros dans la vente des maillots du PSG, qui voudra sa part du gâteau.

Si Nike accepte une renégocation, je pourrais prolonger la durée du contrat et obtenir une subvention annuelle au minimum de 40 millions d'Euros. Avec ce nouveau contrat, j'augmente mes revenus de 15 millions d'Euros par saison

/ Droits TV  : +104,2 M€

Je ne peux pas espérer grand chose sur le plan des droits TV  à court terme. Je peux augmenter le budget du club si l'équipe atteint la finale de la Ligue des Champions, mais ce serait sur une saison et très aléatoire car dépendant des résultats sportifs de l'équipe.

Au niveau des droits TV de la Ligue 1, le PSG a touché 57,8 millions d'Euros sur la saison 2016-2017. Le contrat des droits TV de la Ligue 1 court jusqu'en 2020, avec un montant de 748,5 millions d'Euros par saison. Le Qatar dispose d'une chaîne TV, Bein Sports, et le prochain appel d'offres sur les droits TV de la Ligue 1 va être une guerre acharnée avec Canal+, mais également avec le nouvel entrant SFR. Ce dernier va certainement se positionner sur l'appel d'offres, car il possède déjà les droits TV de la Premier League (jusqu'en 2019), de la Ligue des Champions et de l'Europa League (jusqu'en 2021). 

J'ai un double objectif sur le plan des droits TV. Empêcher SFR de s'octroyer les droits de la Ligue 1, en créant un accord avec Canal+ et de faire doubler le montant des droits pour les faire passer à 1,5 milliards d'Euros. De cette façon, je préserve la viabilité de ma chaîne Bein Sports et je fais monter mes revenus issus des droits TV pour percevoir 110 millions d'Euros. Cette stratégie me permet d'augmenter mes revenus de 52,2 millions d'Euros par saison, à partir de la saison 2020-2021.

Par le même biais, je fais monter les droits TV perçus par les autres clubs de Ligue 1 et je me mets Jean-Michel Aulas dans la poche, qui est très critique envers les moyens et la stratégie du Qatar.

/ Sponsoring : +355 M€

Les principaux partenaires commerciaux du PSG sont des entreprises ou institutions du Qatar avec QTA, QNB, Ooredoo, Aspire, Aspetar qui représentent plus de 80% des recettes de sponsoring. 

Le sponsoring maillot avec Emirates, qui rapporte 25 millions d'Euros par saison, se termine en 2019. J'arrête le sponsoring avec Emirates et privilégie un accord avec Qatar Airways, la compagnie aérienne du pays. Qatar Airways était déjà sponsor du Barça pour un montant de 35 millions d'Euros par saison. Comme tout le reste, les contrats de sponsoring maillot ont tendance à augmenter fortement et le Real Madrid devrait signer un accord avec Emirates pour 50 millions par saison. Le sponsoring maillot le plus élevé est celui de Chevrolet avec Manchester United, pour la somme de 70 millions d'Euros par saison. Je négocie un contrat de sponsoring avec Qatar Airways pour un montant de 60 millions d'Euros par saison, ce qui devrait passer auprès de l'UEFA. Avec ce nouveau partenaire, j'augmente mes revenus de 35 millions d'Euros par saison, à partir de la saison 2019-2020.

Le PSG dispose d'un contrat avec QTA (Office de Tourisme du Qatar) pour un montant de 100 millions d'Euros par saison. En 2014, le PSG a présenté des comptes avec ce contrat valorisé à 200 millions, mais l'UEFA avait dévalué le montant de moitié. Le marché du sponsoring a fortement augmenté depuis 2014, et donc je vais justifier auprès de l'UEFA une hausse de ce contrat avec QTA, pour le présenter à hauteur de 150 millions d'Euros par saison. Grâce à cette réévalutation, j'aumente mes revenus de 50 millions d'Euros par saison, dès la saison 2017-2018.

Les 2 contrats de sponsoring, avec Qatar Airways et QTA, me permettent d'avoir des revenus supplémentaires de 355 millions d'Euros sur les 5 prochaines saisons. 


534,4 M€ de revenus supplémentaires sur 5 ans

Avec cette stratégie qui suscite quelques incertitudes, notamment sur le contrat des droits TV de la Ligue 1, je génère 534,4 millions d'Euros de revenus supplémentaires sur 5 ans. La venue de Neymar ne me permet pas de révolutionner les recettes du club, sauf remporter la Ligue des Champions pour entrevoir de meilleures recettes sur le plan des droits TV notamment, mais elles sont encore plus aléatoires. Une marque qui s'intéresse à l'image de Neymar va signer un contrat directement avec le joueur et non avec le PSG. L'exemple du Barça est criant, car le nouveau sponsor Rakuten du club est issu des relations entre le joueur Pique et sa compagne Shakira avec la société japonaise. Le joueur star du club, Lionel Messi, n'y est pas pour grand chose. 

Seules des titres en Ligue des Champions peuvent permettre de croître ses revenus de sponsoring et il est encore souhaitable que ce soit le principal vecteur de croissance.


La vente de joueurs est obligatoire

Je n'ai pas le choix, l'augmentation de mes revenus ne couvrent pas du tout le coût du transfert de Neymar et le club va devoir se séparer de joueurs ces 3 prochaines saisons. L'UEFA m'autorise un déficit de 30 millions d'Euros par saison, que les propriétaires du club vont régler directement puisqu'ils disposent de fonds. J'ajoute, aux revenus supplémentaires, le déficit pour arriver à un montant de 684,40 millions d'Euros, que je déduits de 806 millions (coût du transfert). J'obtiens un montant de 121,6 millions d'Euros, correspondant au solde positif de la vente de joueurs sur 5 ans.  Je vais devoir vendre pour 67 millions d'Euros de joueurs les 2 prochaines saisons, pour rester dans le Fair Play financier et vais pouvoir même recruter pour 22,2 millions à partir de la saison 2020-2021.  

Revenus 2017-2018 2018-2019 2019-2020 2020-2021 2021-2022 Total
Billetterie 0 0 0 0 0 0
Merchandising 15 15 15 15 15 75
Droits TV       52,5 52,5 104,4
Sponsoring 50 50  85 85 85 355
Déficit UEFA 30 30 30 30 30 150
Total 95 95 130 182,2 182,2 684,4
Trading joueurs 67 67 32 -22,2 -22,2 121,6
Amortiss. Neymar -162 -162 -162 -162 -162 -806

Le PSG a prêté Jesé à Stoke City pour se délester de son salaire.

Le PSG a récupéré 37 millions d'Euros de la vente de Matuidi, Augustin et Sabaly.

D'autres joueurs devraient suivre le mouvement des départs dont j'évalue la valeur marchande suivante :
- Krychowyak vendu pour 15 M€ (acheté 35 M€)
- Ben Arfa vendu pour 5 M€ (arrivé libre)
- Aurier vendu pour 10 M€ (acheté 10 M€)

Avec la vente de ces joueurs, le PSG récupère 67 millions d'Euros et économise les salaires des joueurs. La vente des 4 joueurs devraient permettre au PSG de boucler la saison 2017-2018, dans les règles du Fair Play financier.

Le PSG aimerait se séparer de Lucas Moura, mais Neymar veut le voir rester au club, donc l'ailier brésilien ne bougera pas de Paris cet été.


Vous avez donc maintenant mon scénario et ma stratégie, pour absorber le coût du transfert de Neymar et vous allez pouvoir suivre l'actualité ces prochains mois, afin de comparer si ce feuilleton de science fiction va se produire dans la réalité.



Le PSG a fait le choix du tout Neymar et va devoir peut être sacrifier des joueurs importants et de les vendre, pour absorber le coût du transfert du brésilien. Le président du club, Nasser Al Khelaïfi, s'est toujours opposé à la vente de Verratti et pourrait être contraint de le vendre, car c'est le joueur qui représente la plus forte valeur dans l'équipe. Le recrutement de Neymar va exiger au PSG de très bien vendre et d'acheter mâlin des joueurs, qui doivent prendre de la valeur pour réaliser des plus values lors de la vente. Pour le moment, nous constatons plutôt que le PSG achète très cher ses joueurs et qui perdent de la valeur, avec pour exemple frappant, Krychowyak, Pastore, Jese, Cabaye, Lucas, Kurzawa.

Lors des prochaines années, le PSG va devoir vendre davantage qu'il n'achète, ce qui va pénaliser la stabilité du groupe. Avec le transfert de Neymar, les dirigeants du club parisien réduise considérablement leur marge de manoeuvre, pour recruter des joueurs de qualité à des postes défaillants. Le club va également devoir revoir sa façon de gérer les contrats des joueurs et leur demande de prolongation et  de revalorisation salariale. Le PSG n'a quasiment plus aucune possibilité d'appliquer la politique "J'augmente le salaire d'un joueur, dès lors qu'il le réclame. Le salaire de Marco Verratti a été revalorisé à plusieurs reprises ces 18 derniers mois. Les dirigeants vont devoir gérer l'insatisfaction de leurs joueurs, qui ont pris l'habitude d'obtenir une augmentation de salaire, après avoir montré du mécontentement. 

Pour le moment, le PSG profite de l'état de grâce de l'arrivée d'un joueur comme Neymar, mais nous savons qu'au football tout va très vite et le moindre grain de sable dérègle toute la machine. 

Il va être encore plus délicat d'être le coach d'une telle équipe construite sur aucune stratégie sportive et sur des règles de vie peu établies. Unai Emery devrait finir la saison, mais n'accomplira certainement pas sa saison supplémentaire en option, sauf trouver les clés pour réduire les faiblesses de son équipe. Le coach parisien va rencontrer de grandes difficultés, pour composer une équipe très compétitive en Ligue des Champions, car son milieu de terrain et ses latéraux ne sont pas de haute qualité. Dans le très haut niveau, le milieu de terrain et les latéraux sont essentiels pour atteindre les 1/2 Finales de la plus belle des compétitions. 
 
Nous aurons déjà des premiers éléments de réponses lors de la phase de poule de la Ligue des Champions, mais surtout en février et mars prochain au moment des matchs importants.

Dans tous les cas, les dirigeants du PSG auront bousculé l'ordre établi dans le milieu du football, car jamais un club, hormis le Real Madrid, n'a réussi à subtiliser au Barça l'un de ses joueurs majeurs. Le Barça est plutôt chasseur que chassé, sur le plan des joueurs, et nous avons constaté que la réaction des dirigeants catalans a été peu élégante et voire méprisante. Pour une fois que la Ligue 1 s'offre un joueur de Top niveau, nous allons au moins apprécier le beau football que va nous offrir Neymar, même si je pense que le PSG va s'affaiblir collectivement.



Rédigé par ZT // Socio Football

0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS