Le PSG assomme la concurrence, Lille et Bordeaux coulent, Lyon résiste

lundi 27 novembre 2017 / 10h26 / Z. Tanasic


# LIGUE 1   
Le PSG assomme la concurrence, Lille et Bordeaux coulent, Lyon résiste 16

La 14ème journée de Ligue 1 a remis la plupart des équipes à leur place et le réveil est un peu difficile pour certains. Le PSG s'envole vers le 7ème ciel, enfin son 7ème titre de champion de France. Lyon reprend la place de l'outsider, Monaco va vivre une saison difficile, l'OM va droit au but, Bordeaux et Lille coulent doucement.


Une 14ème journée qui aurait pu être la 38ème ?

Cette saison, le championnat de France ne livrera pas énormément de suspense, hormis peut être pour les places de 2ème, 3ème et 4ème entre Lyon, Marseille et Monaco. Hormis Bordeaux et Lille, l'ensemble des équipes sont quasiment à la place de leur niveau affiché et ceci est inquiétant pour notre Ligue 1.

Le rêve nantais commence à s'éloigner, Lille sombre dans l'Unlimited des profondeurs du classement, Bordeaux n'a toujours pas digéré sa séance de Selfies au Parc des Princes, les 3 promus donnent l'exemple au moins à 8 équipes de la Ligue 1. 

C'est à se demander, si le classement de cette 14ème journée ne serait pas celui de la 38ème et dernière journée de Ligue 1. Bien évidemment, il peut se passer encore énormément de choses cette saison et nous pouvons même espérer de voir de belles rencontres. Autant, la saison dernière était un bon cru sur le plan de la qualité du jeu, autant cette année nous n'avons pas vraiment de quoi sauter au plafond. Nous avons 2 promus à la 10ème et 11ème place et un autre à la 17ème position, c'est dire les défaillances de nombreuses équipes de Ligue 1. 


Monaco 1-2 PSG : Un sommet de Ligue 1 ?

J'ai réussi à me concentrer sur ce match pendant 15 minutes, car je suivais une autre rencontre de haut de tableau, en même temps, entre Valence et le Barça. Mais quelle idée de La Liga de diffuser un match au sommet en même temps que ce Monaco v PSG. Il fallait absolument que je suive ce match au sommet de Ligue 1 pour en parler, mais progressivement mon regard se portait sur Valence et le Barça. Allez stop ! concentrons sur Monaco et Paris ... bon je dois vous avouer que j'ai suivi ce match de Ligue 1 de manière sporadique, tant la rencontre entre Valence et le Barça était plus intéressante sur le plan du jeu ... je vais tout de même vous parler de ce match, car finalement je pense avoir vu l'essentiel même du coin de l'oeil. 

Le choix ultra défensif de Jardim

Il est si rare, cette saison, de voir un PSG sans réussite insolente devant le but, qu'il était important de le souligner. Les parisiens ont largement dominé la rencontre avec un milieu de terrain, qui a pris le dessus sur les monégasques pendant tout le match. Le système du 5-3-2 de Leonardo Jardim n'était pas forcément la bonne option, lorsqu'on connait le seul petit point faible du PSG au milieu du terrain. Fabinho, Tielemans et Moutinho ne pouvaient rivaliser dans l'entrejeu. Cette équipe de Monaco a été coupée en 2 pendant tout le match, et les 2 attaquants monégasques étaient isolés du reste de leurs coéquipiers. 

Unai Emery pouvait, de nouveau, aligner Julian Draxler sans conséquence sur le jeu parisien. Pour la énième fois, je répète que Draxler n'est pas un milieu de terrain et je suis persuadé que le coach parisien ne l'alignera pas dans les grands matchs, même si le joueur allemand est très intelligent dans le jeu, mais ne possède pas de caractéristiques pures pour ce poste.

Mbappé revenait sur le rocher en Prince et repart sans-le-sou

Kylian Mbappé était de retour au stade Louis II, qui l'a révélé la saison dernière et l'a conduit vers la capitale en quelques semaines. Le jeune attaquant parisien avait à coeur d'inscrire son petit but contre son ancienne équipe. Mbappé a été plutôt transparent en première période et en seconde période a manqué toutes ses occasions face au but monégasque, en oubliant même parfois Neymar. L'ancien monégasque a montré même de l'agacement lors de face à face gagné par Subasic et ses gestes d'humeurs en disaient longs, sur sa motivation de marquer les esprits des supporters monégasques. Mbappé a même raté l'immanquable sur une situation, où il tire à côté du but grand ouvert de Subasic. 

Finalement, Kylian Mbappé est vraiment le jackpot pour Monaco qui l'a vendu 180 M€ et n'encaisse pas de but immanquable de son ancien joueur. Le club de la principauté peut d'ores et déjà lui dresser une statue à l'entrée du stade, car les dirigeants monégasques ne sont pas prêts de réaliser, à nouveau, une aussi belle opération.

Mbappé


Le Prince était Edi !

Edison Cavani n'a pas souvent été servi dans les meilleures conditions dans ce match, mais a encore montré qu'il est la star des terrains de ce PSG. L'attaquant uruguayen n'est pas le parisien, sur qui les projecteurs sont braqués mais peu importe, Cavani continue à jouer son football celui qui fait de lui, le meilleur buteur en activité depuis le début de saison. Sur un rare ballon, Cavani inscrit son 16ème but en Ligue 1 pour 13 matchs disputés et, de nouveau, débloque une situation qui aurait pu être compromettante avec le temps qui s'écoulait. 

Certains diront ... "Oui mais il n'a pas fait de sombrero, de petits ponts, de dribbles, de passement de jambes ... même moi j'y arrive sur ma console de jeu". Dans ce football qui s'individualise, Edison Cavani est certainement le dernier des mohicans ... nous entendons trop souvent que le buteur est un joueur individualiste, qui n'effectue pas de travail défensif et doit recevoir tous les ballons ... Ceci était le monde de Zlatan qui a poussé Edi à la cave ... Edi qui  ? aurait lancé Zlatan avec un petit sourire. Tu sais celui qui est à 152 buts avec le maillot du PSG et qui va dépasser la légende suédoise avec ses 156 buts sous le maillot parisien, même sans tirer les penalties. 

Edi

Le PSG déjà champion ?

La seule équipe qui suit la cadence imposée par le PSG est Lyon depuis quelques matchs et cette rencontre remportée dans les derniers instants face à Monaco. Justement, le hasard du calendrier a voulu que Lyon passe devant Monaco au classement, après cette défaite monégasque face aux parisiens, comme le symbole d'une passation de pouvoir.

La fin du championnat pourrait être celle-ci, PSG champion, Lyon second, Monaco sur le podium ... à moins que l'OM réussisse son Mercato d'hiver.

Il paraît peu probable que le PSG se fasse rejoindre par une autre équipe et les parisiens pourraient même être quasiment champion à la trêve ... sauf si ! Et oui, il y a un sauf et j'en parle depuis le début de saison. Le coach parisien, Unai Emery, n'est finalement pas un adepte de la concurrence. Quelques soient les performances des remplaçants parisiens, Emery aligne toujours le même 11 de départ et effectue systématiquement des changements en fin de match, pour donner l'impression d'un semblant de rotation. Le vestiaire parisien commence à être coupé en 2 et la deuxième partie de saison pourrait être moins rose, si les tensions s'amplifient. 


Montpellier 3-0 Lille : Sans Bielsa, Lille n'a plus d'Hérault

Après l'éviction de Marcelo Bielsa, Luis Campos devient le nouvel homme fort du LOSC. Lille se déplaçait à Montpellier, qui ne fait pas office d'ogre, mais les joueurs de Der Zakarian sont dans une période très positive. 

Il n'y a pas grand chose à dire sur ce match, avec des lillois inexistants et des montpelliérains, qui ont pliés le match au bout de 30 minutes. 

Le LOSC pointe à la 19ème place et il est difficile d'envisager autre chose, qu'une saison très compliquée pour les supporters lillois. 


Caen 1-0 Bordeaux : La dépression post selfies

Je l'ai signalé suite à la scène des selfies de Malcom avec Neymar, après avoir encaissé 6 buts au Parc des Princes. Lorsqu'un joueur est un grand champion, qu'il a du caractère, de la fierté, de l'orgueil et surtout un esprit de vainqueur à toute épreuve, il ne rigole pas et ne fait pas de photos avec qui que ce soit, après une lourde défaite. Dans ce cas de figure, le joueur doit faire profil bas, être déçu, en colère et vite rejoindre le vestiaire pour échanger avec ses coéquipiers, afin de comprendre la défaillance et surtout le plus important rester souder après ce type de déroute. 

Au contraire, tout le monde à chercher ou trouver des excuses à Malcom, à propos de la situation inapropriée des selfies avec Neymar ... essayons de nous mettre à la place des défenseurs bordelais, qui se sont fait ballader pendant tout le match et ils assistent au spectacle joyeux d'après match avec les selfies ... le coach et le staff bordelais qui doivent se poser la question, sur l'état d'esprit de leur joueur et l'importance qu'il donne aux victoires et aux défaites. 

Le reste de l'équipe pourrait même penser que le brésilien bénéficie de certains privilèges, ce qui ne favorise pas la cohésion d'équipe. 

Il n'y a pas de hasard sur les résultats et Bordeaux connaît une période d'équipe reléguable en Ligue 2, depuis sa déroute au Parc des Princes. Ce petit brin de réussite fuit les bordelais et nous ne sentons pas une grande révolte dans cette équipe ... Younousse Sankharé, qui était l'aboyeur de Gourvennec, n'est pas au mieux de sa forme et ne joue plus ce rôle de galvaniseur ... Est-il tombé finalement dans la suffisance ?  ... Que l'on gagne ou perde, à Bordeaux ce n'est pas très grave et on peut même faire des selfies avec l'adversaire qui vous a corrigé ... Le leader technique de cette équipe, Malcom, n'est plus vraiment le joueur qu'il a été en début de saison ... Est-il déjà parti dans son esprit ou alors il n'est pas capable de reproduire de grandes performances dans la durée ? Peut être un peu des deux ...

Gourvennec_1

J'ai dit beaucoup de bien de cette équipe bordelaise et de son coach, et je suis toujours en accord avec mes propos, malgré la très mauvaise période depuis 7 matchs. Jocelyn Gourvennec a réalisé un excellent travail, mais il manque de manière constante de la pression mise sur les joueurs bordelais. Nous avons pu apercevoir une forte réaction contre l'OM, en première période, car les supporters girondins avaient exprimé à leurs joueurs l'importance de ce match. Les joueurs bordelais ont montré qu'ils pouvaient réagir face à la pression, mais en ont ils suffisamment toute la saison dans la douceur du bassin d'arcachon ? 


Nice 0-5 Lyon : Des lyonnais enfin à leur place !

Les lyonnais continuent leur impressionnante série de victoires et cette fois la victime parfaite était un Nice apathique. Lyon a très vite mené au score, pour se mettre à l'abris à la 38ème minute, en menant 4-0.

Bruno Génésio a mis la main sur son groupe et a installé de la régularité dans les résultats de l'équipe, ce qui a permis à Lyon de passer, de la 8ème à la seconde place au classement en 6 matchs. Les lyonnais ont engrangé 16 points sur 18 possibles, ce qui leur a permis de reprendre 6 points sur Monaco.

Génésio

Pour autant, ce n'est pas gagné pour Génésio, car le comportement de Memphis Depay n'est pas positif. Le néerlandais a montré de l'agacement au moment de sa sortie de terrain et se prend pour Neymar. Depay aura certainement encore de nombreux temps forts, mais je ne le vois pas réaliser une grande saison car il n'en a, ni les qualités footballistiques et ni la bonne attitude sur le terrain. 
 
Il a été souvent moqué et critiqué, mais cette très bonne période lyonnaise et la remontée sur Monaco sont à mettre au crédit de Bruno Génésio.


Ah oui au fait, Valence et Barcelone nous ont offert une magnifique partition avec du jeu, des buts, de beaux gestes, une vraie opposition et même de la dramaturgie, avec le but non validé de Messi et l'égalisation du Barça en fin de rencontre.

Je me suis régalé devant ce match avec un Barça extraordinaire en première période et une équipe de Valence, qui a rendu la pareille en seconde période. 

Ce match s'est terminé sur le score de 1-1, mais il pouvait y avoir 0-0, la rencontre aurait été toute aussi pasionnante à suivre. 

Ce Valence v Barça a sauvé un dimanche soir de football, qui aurait pu être ennuyant.


 


16

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 
NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 13

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 13

1)



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1"'`--



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name"'`--
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name)
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0

jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1)



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1"'`--



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name"'`--
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 12

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE




A LIRE AUSSI LES + LUS