Le PSG veut décoller avec un avion de l'ère Qatar sans pilote

lundi 27 mars 2017 / 17h15 /


# PSG   
Le PSG veut décoller avec un avion de l'ère Qatar sans pilote 0

La vidéo lunaire d'Hatem Ben Arfa, sortie ce week-end lors de la trêve internationale, ridiculise un peu plus le PSG et ses dirigeants. Le club parisien est il vraiment ce grand club qu'il prétend être ?


Dimanche 26 mars, en plein week-end de trêve internationale, le PSG se réveille avec une nouvelle affaire qui écorne l'image du club. Ce n'est un secret pour personne, Hatem Ben Arfa vit mal sa situation de remplaçant au Paris Saint Germain.

L'international français a publié une vidéo sur les réseaux sociaux, dans laquelle il se plaint de ne pas encore avoir eu sa chance en déclarant "Si on me donne ma chance et que je ne suis pas bon, je partirais de moi-même" , "Aujourd'hui je n'accepte pas ma situation". Encore un cas qui montre que le PSG n'est pas un grand club.

Ce genre de vidéo serait-elle possible au Real Madrid, FC Barcelone, au Bayern Munich, à la Juventus et tous les autres clubs qui aspirent à remporter la Ligue des Champions tous les ans ?

La réponse est évidemment non, mais alors pourquoi cela arrive t'il toujours au  PSG ? 


Le projet QSI se construit autour de Leonardo et Ancelotti

6 mois après l'arrivée des Qataris et du duo Nasser Al Khelaïfi / Leonardo, Carlo Ancelotti est nommé entraîneur du PSG. Cette saison là, Paris ne sera pas champion, mais le club arrive à faire venir Pastore, Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Marco Verratti, rejoignant Maxwell et Thiago Motta. Leonardo réalise également le coup marketing David Beckham, et le recrutement de Marquinhos et Edison Cavani avant son départ.

leo nasser

Le PSG a réussi à construire une équipe compétitive en Ligue des Champions, en seulement 12 mois, ce qui est plutôt très rare dans le milieu. Oui le PSG, a payé très cher les joueurs recrutés, mais c'était le prix à payer pour gagner du temps. 

Les Qataris veulent aller vite pour se construire une image sur le plan mondial et n'hésitent pas à mettre les moyens financiers pour y arriver. 

Le recrutement de Leonardo va permettre aux dirigeants Qataris de gagner du temps grâce aux réseaux de l'ancien joueur du PSG et du Milan AC. Leonardo est très implanté en Italie, où il a joué pour le Milan AC et a été entraîneur des 2 équipes milanaises. 

L'Italie est frappée de plein fouet par la récession économique qui s'est opérée à partir de 2007, les usines et unités de production ferment les unes derrière  les autres. L'industrie florissante de Milan et sa région est particulièrement touchée, ce qui va avoir des répercurssions désastreuses sur le Milan AC et l'Inter Milan. 

Leonardo va profiter de cette situation pour recruter principalement en Italie, des joueurs déjà confirmés, avec les arrivées de Pastore, Zlatan, Silva, Verratti, Motta, Marquinhos et Cavani. Seuls Maxwell et Lucas ne viennent pas du championnat italien, si nous excluons les joueurs français. 

Le PSG s'est très rapidement construit une image de club très riche, prêt à dépenser des sommes importantes pour recruter des joueurs et des coachs.


Le PSG casse tout son projet à l'été 2013

Le recrutement des joueurs a été opéré sur les relations de Leonardo, qui était alors la pierre angulaire incontournable du projet. 

leo ancelotti

Les dirigeants du PSG ont laissé les pleins pouvoirs à Leonardo, qui a bâti une équipe à son image avec des joueurs et Ancelotti qui sont venus au PSG pour les aspects financiers, mais également pour son Directeur Sportif.

Avec toutes ces recrues, Leonardo devient l'homme puissant du PSG par qui tout doit passer, mais cela plaît il à Nasser Al-Khelaïfi ?

Le président du PSG est alors relégué au second plan et ne joue pas vraiment un rôle primordial, puisque son Directeur Sportif discute directement avec le prince du Qatar dans les choix sportifs.

Les dirigeants Qataris ont dépensé énormément d'argent dans la constitution de son équipe et veulent des résultats de suite, sur le plan national et européen. 

Leonardo mais surtout Carlo Ancelotti ont une pression énorme de réussir au risque d'être remis en cause par leurs dirigeants, ce qui s'est produit quelques mois après l'arrivée du coach italien.

Le départ de Carlo Ancelotti fait écrouler tout le projet QSI 

Le mardi 4 décembre 2012, le PSG reçoit Porto au Parc des Princes à l'occasion de la dernière journée des phases de poules de la Ligue des Champions. La direction du club de la capitale met alors en garde le coach italien qu'en cas de défaite, il pourrait perdre sa place 3 jours après la défaite à Nice sur le score de 2 à 1.  

Les rumeurs commencent à prendre de l'ampleur, concernant le successeur de Carlo Ancelotti et il est déjà question d'Arsene Wenger ou de José Mourinho.

C'est finalement après la défaite à Reims, le 2 mars 2013, que Carlo Ancelotti a fait le choix de quitter le PSG après une énième pression de ses dirigeants. Le coach italien finira la saison, mais son choix est définitif de quitter le club, fatigué par la Direction du PSG qui se montre trop impatiente de vouloir réussir en Europe alors que le club venait de retrouver la Ligue des Champions. L'élimination contre le Barça en 1/4 de Finale de Ligue des Champions, sans perdre un seul match, ne fera pas changer d'avis Carlo Ancelotti, qui ne veut pas perdre sa crédibilité dans le milieu du Football.  

QSI_1

Quelques semaines plus tard, Leonardo démissionne de son poste de Directeur Sportif après avoir été suspendu 9 mois de ses fonctions par la Fédération Française de Football, en raison de son agression envers l'arbitre du match contre Valenciennes. 

Leonardo aurait pu continuer à exercer sa mission de Directeur Sportif, même avec 9 mois de suspension, car rien ne l'empêchait de donner des conseils à la Direction du PSG sur les futurs recrutements au club. 

Les Qataris ont surtout profité de cette suspension pour reléguer Leonardo au second plan et en recrutant Laurent Blanc à la place d'Ancelotti, contre l'avis de leur Directeur Sportif qui était contre. Leonardo a compris qu'il ne serait plus l'homme fort du club et préfère quitter le club, plutôt que de jouer le Directeur Sportif de paille. Leonardo finalisera le recrutement d'Edison Cavani, qui reste encore le dernier véritable grand joueur au PSG, à ce jour.

En l'espace de quelques jours, les Qataris se séparent des 2 hommes qui ont construit l'équipe et pour qui les joueurs sont venus au PSG. Depuis l'été 2013, les dirigeants du PSG n'ont pas remplacé Leonardo et enchaînent les mauvais choix et les erreurs sur le plan du recrutement. 


2013, un nouveau départ sans Directeur Sportif

A l'été 2013, Carlo Ancelotti et Leonardo quittent le club, pour être remplacé par Laurent Blanc. Olivier Létang conserve son titre de Directeur Sportif adjoint, mais adjoint de qui depuis le départ de Leonardo qui n'a pas été remplacé ?

Nasser Al-Khelaïfi s'improvise alors Directeur Sportif et apprécie particulièrement la lumière du poste et les relations privilégiées avec les joueurs. Le président du PSG ne recrute surtout pas un nouveau Directeur Sportif et prend du bon temps et du plaisir à entretenir une relation dans le privée avec certains de ses joueurs du vestiaire, comme notamment Thiago Silva avec qui, il partage régulièrement des repas. Le défenseur central brésilien arrive même à lui faire croire que par son intermédiaire le PSG pourrait recruter Neymar, compte tenu du poids de Silva, à l'époque, dans le vestiaire de l'équipe brésilienne. 

Pendant ce temps, sous l'ère Laurent Blanc, le PSG recrute Yohann Cabaye, Lucas Digne, Serge Aurier, Laywin Kurzawa, Benjamin Stambouli, Kevin Trapp et Angel Di Maria. Tous ces recrutements vont s'avérer catastrophiques pour le PSG, hormis Angel Di Maria qui a disputé quelques bons matchs, mais à 63 millions d'Euros c'est très très insuffisant.

Les joueurs prennent le pouvoir progressivement au PSG

Après le départ de Leonardo et Ancelotti, tous les joueurs venus pour ces 2 hommes ont ressentis un grand vide et n'ont pas digéré le départ soudain du staff sportif. 

Il n'y a pas eu de transition du sportif au PSG, et les premiers joueurs de l'ère Qataris comme Pastore, Verratti, Silva, Ibrahimovic, Motta, Maxwell et Marquinos ont eu un sentiment de trahison de la Direction du club en laissant partir Leonardo et Ancelotti. 

Il s'en est suivi des blessures à répétitions de Pastore et Verratti qui ont préférés profiter de la vie parisienne et des bonnes conditions salariales au PSG, car ils n'espéraient pas grand chose sur le plan sportif. 

Lavezzi faisait la fête dans les nuits parisiennes et était devenu même l'exemple pour de nombreux joueurs du PSG, qu'il entraînait dans son sillage. 

Zlatan Ibrahimovic tenait le groupe avec un semblant de motivation, tant le grand suédois a du caractère et pouvait entretenir son image de tête de gondole du PSG et faire fructifier ses contrats publicitaires.

Marquihnos et Cavani n'étaient pas satisfaits de leur sort au PSG avec Laurent Blanc. 

Les joueurs n'étaient pas vraiment tenus par la Direction qui même les mettait plutôt dans un confort inexpliqué au travers de leur président. 

Les joueurs du PSG sont trop forts pour la Ligue 1, même en faisant la fête ou n'étant pas vraiment concentrés, mais bien trop faibles pour la Ligue des Champions. L'écart de niveau entre la Ligue 1 et la Ligue des Champion est abyssal et les joueurs du PSG le savent très bien, ce qui ne les poussent pas à y croire et à se surpasser.  

Zlatan Ibrahimovic tenait le groupe ce qui arrangeait parfaitement Laurent Blanc, qui ne souhaitait surtout pas s'opposer aux joueurs de l'ère Ancelotti. 

Octobre 2014 / Prolongation d'Adrien Rabiot

Le PSG rencontre de grandes difficultés quant à la prolongation de Rabiot qui avait 19 ans à l'époque, avec des négocations qui étaient au point mort avec la maman du joueur, faisant office de son agent.

Les proches du joueur parlaient d'un intérêt de clubs étrangers dont la Roma et le PSG a finalement prolongé son jeune joueur après de longues semaines de discussion et une mise à l'écart de Rabiot du groupe professionnel. Adrien Rabiot a obtenu le salaire qu'il avait exigé.

Janvier 2015 / Lavezzi et Cavani en retard à la reprise

La main mise de Zlatan sur le groupe commençait à agacer certains joueurs, qui ont ouvertement montré leur insatisfaction. Lavezzi et Cavani arrivent en retard de la trêve hivernale et seront sanctionnés par le club pour cet écart, mais seulement pour faire plaisir à Zlatan. Ce sera la seule fois, que le PSG sanctionnera ses joueurs pour un écart.

cavani lavezzi

Mai 2015 / Rabiot en retard au rassemblement pour la Finale de Coupe de France

Adrien Rabiot arrive en retard au rassemblement de l'équipe pour disputer la Finale de Coupe de France, qui le prive de l'entraînement de mise en place. Laurent Blanc et le staff décident alors de ne pas intégrer Adrien Rabiot dans le groupe de joueurs pour disputer la Finale contre Auxerre. 

Ceci est inacceptable dans un club amateur, mais alors dans un club professionnel et surtout qui se dit grand club c'est simplement lunaire.

Février 2016 / Serge Aurier insulte Laurent Blanc


Serge Aurier insulte certains de ses coéquipiers et son coach qu'il qualifie de "Fiotte" lors d'une vidéo sur Périscope. Ce scandale fait le tour de la planète et ridiculise tout le club. Malgré cela, Serge Aurier ne sera pas vraiment sanctionné, hormis quelques matchs disputés avec l'équipe réserve. Le latéral droit du PSG a même joué le match retour du 1/4 de Finale de Ligue des Champions contre Manchester City, sur demande de son président à Laurent Blanc. Le coach parisien avait l'occasion de s'affirmer réellement auprès de son président, mais a préféré mettre son orgueil de côté et se ranger derrière l'avis de son président. 

Février et Août 2016 / Verratti parle de départ et obtient 2 prolongations

Marco Verratti, au travers de son agent, évoque l'idée de quitter le PSG pour rejoindre le Barça ou la Juventus, ce qui lui permettra d'obtenir 2 revalorisations salariales avec des prolongations de contrat. Avec ces 2 revalorisations, Verratti doublera son salaire en l'espace de 4 mois. 

Le président du PSG a cédé aux menaces de son joueur, sans même sanctionner ses sorties négatives dans les Médias.

Février et Juin 2016 / Laurent Blanc est prolongé puis licencié

Décidément, les coachs continuent à être responsable du comportement des joueurs et du cap non passé en Ligue des Champions. Après avoir prolongé Laurent Blanc en février 2016, le président du PSG décide de le licencier en juin 2016 en versant près de 22 millions d'Euros à son coach et son staff.

C'est la décision la plus catastrophique des dirigeants du PSG qui, de nouveau, accable leur coach et renforce le pouvoir des joueurs. 

Bon courage pour le caoch suivant !

Il faudrait être sans emploi ou pas vraiment un coach de renom pour venir au PSG dans ces conditions.

Octobre 2016 / Thiago Silva s'épenche dans les Médias concernant sa non prolongation

Thiago Silva aimerait prolonger avec le PSG et passe par les Médias pour mettre la pression sur le PSG. L'agent du joueur va tout d'abord dégainer, en expliquant que de nombreux clubs sont intéressés par son joueur .

Puis Thiago Silva va directement s'exprimer en déclarant "Ce n’est pas à moi de décider. On a commencé à parler l’année dernière, à la fin de la saison. Après ça s’est arrêté, je ne sais pas pourquoi. Mais je suis content ici, je veux rester, prolonger mon contrat. On doit parler avec le président"

Finalement, Thiago Silva obtiendra sa prolongation avec toujours le salaire le plus important du club. Le défenseur central du PSG trouvera tout de même le moyen de manquer le match aller de Ligue des Champions contre le Barça, pour une blessure qui semble plutôt imaginaire que réelle. 

Mars 2017 /  Marco Verratti brandit de nouveau la menace d'un départ

Décidément, le cas Verratti exige une attention permanente de la part des dirigeants du PSG. L'agent du joueur explique que l'équipe n'est pas au niveau pour remporter une Ligue des Champions et que son joueur veut gagner des titres au-delà de gagner beaucoup d'argent. 

Marco Verratti a déclaré récemment que la Juventus était dans le Top 4 européen et que c'était une belle équipe qui pouvait remporter la Ligue des Champions. Cette déclaration devrait plaire aux coéquipiers de Verratti qui eux visiblement n'ont pas le niveau. 

Le président du PSG a fait savoir qu'il allait disuter avec le milieu de terrain italien pour batir l'été prochain une grande équipe autour de lui.

12 Mars 2017 /  Serge Aurier tarde à rentrer contre Lorient

Le coach du PSG demande à Serge Aurier de remplacer Thomas Meunier, qui mettra plus de 8 minutes à se préparer. Serge Aurier avait son short à l'envers, n'avait pas ses chausettes aux pieds et son maillot sur lui. Le latéral droit du PSG a eu une attitude non professionnelle et à la limite du respect pour son coach et son club. Serge Aurier n'est pas satisfait de se retrouver remplaçant et le fait le savoir à son coach d'une manière nuisible à son club.

26 Mars 2017 /  Hatem Ben Arfa évoque son spleen sur les réseaux sociaux

Après Serge Aurier vis à vis de Laurent Blanc, voilà qu'Hatem Ben Arfa évoque son spleen en déclarant qu'il n'a pas eu sa chance au PSG, par voie des réseaux sociaux. 

ben arfa

Nasser Al-Khelaïfi a essayé d'apaiser la colère des supporters du PSG par un communiqué de presse et Hatem Ben Arfa vient de rallumer les braises quelques jours après le traumatisme du Nou Camp. 

Décidément, dans ce club tout le monde se parle par voie de presse ou de réseaux sociaux, ce qui laisse supposer qu'il n'y aucune communication verbale en face à face. 

Cette sortie de Ben Arfa est très maladroite et le moment choisi ne peut qu'être destructeur pour la fin de saison, alors que le PSG lutte pour rattraper Monaco en Ligue 1. 

A l'heure où le PSG doit être mobilisé et se souder, il est train de se disloquer avec les états d'âmes de chacun. 

Hatem Ben Arfa pense avoir le  niveau pour faire progresser l'équipe et sous-entend qu'Unai Emery n'a pas détecté ses grandes qualités qui permettrait au PSG d'être meilleur. 

Hatem Ben Arfa n'a visiblement pas compris que dans un grand club la place se gagne à l'entraînement et aux matchs, mais surtout qu'il fallait le démontrer dans la durée à son coach. 

Le milieu de terrain français est un bon joueur, mais son jeu ne convient pas du tout à celui du PSG. Il est impossible pour un coach, qui a une telle pression à chaque match, de donner sa chance à un quelconque joueur au risque de déstabiliser tout un groupe. Hatem Ben Arfa n'est pas un joueur de 18 ans issue du centre de formation pour lui donner sa chance, mais il doit démontrer à son coach à l'entraînement qu'il peut être un plus pour l'équipe. 

Hatem Ben Arfa ne peut jouer dans une équipe que s'il est la pièce maîtresse avec une totale liberté dans le jeu, ce qui n'est pas le cas au PSG, car les autres joueurs sont simplement au-dessus. 

Unai Emery a essayé Hatem Ben Arfa à différents postes, devant à droite, avant centre, milieu derrière les attaquants, et le joueur français n'a donné satisfaction à aucun des postes. 

Hatem Ben Arfa a joué 629 minutes en 23 matchs, soit une moyenne de 27 minutes par match, ce qui est suffisant pour démontrer ses capacités à s'intégrer dans le collectif d'une équipe. 

Unai Emery a décidé de l'utliser comme un joueur qui peut faire souffler les titulaires de l'équipe en fin de match et il ne faut pas y voir une punition ou autre chose, mais simplement comme un rôle dans l'équipe et il est rémunéré pour cela.

Il faut reconnaître qu'Hatem Ben Arfa est exemplaire depuis le début de saison et ne subira pas de sanction du club pour ses vidéo postées sur Internet, même si elles ne sont pas vraiment très positives pour le PSG.

Les conseillers d'Hatem Ben Arfa doivent vite lui trouver un club à sa dimension, où il sera l'élément important de l'équipe et ne pas s'obstiner avec le PSG, où il risque même de se retrouver en CFA la saison prochaine.


Le président du PSG promet une grande équipe à l'été 2017

Le président promet de frapper un grand coup au prochain Mercato estival et de recruter de grands joueurs autour de Verratti. 

Malgré une expérience de 6 ans dans le Football et les nombreux échecs, le président du PSG pense qu'une grande équipe peut se batir en un Mercato.

Si le club arrive à recruter l'attaque du Barça, les défenseurs de la Juventus, Coutinho de Liverpool, alors le PSG réussira ce qu'aucun autre club n'a réussi par le passé. 

Leonardo et Ancelotti n'auront plus qu'à partir en formation au PSG.


Le PSG vit encore du groupe constitué par Leonardo et Ancelotti, et les joueurs recrutés par la suite n'ont pas donné satisfaction. Très peu de joueurs ont démontré qu'ils avaient le niveau des plus grands clubs européens et seuls Cavani, Marquinhos, (Kimpembe et Di Maria sur un match contre le Barça), ressortent du lot dans la durée. Javier Pastore et Marco Verratti ont bien le niveau, mais sont bien trop souvent blessés ou absents lors de matchs importants, pour se poser la question sur l'intérêt de les conserver dans un club qui veut gagner la Ligue des Champions. 

Le PSG doit tout d'abord résoudre le problème de sa Direction Sportive et la clarifier car il n'est pas possible d'avoir 3 personnes (Nasser Al-Khelaïfi, Olivier Létang et Patrick Kluivert) qui occupe le poste, sans qu'aucun n'ait les qualités et les compétences. 

Le Directeur Sportif doit établir la politique sportive du club et trouver le type de joueurs que le coach du PSG souhaite avoir dans l'équipe et non fonctionner selon les opportunités qui se présentent sur le marché, sans aucune idée du jeu à pratiquer. 

Le PSG doit avoir une politique de management de ses joueurs et établir des règles de vie dans le club, afin de s'éviter des dérapages fréquents sur le terrain et au travers des Médias. 

Lorsque le PSG aura posé les bases de la gestion d'un club de Football, qui veut se comparer avec les meilleurs d'Europe, alors les dirigeants auront fait un grand pas pour rêver plus grand. 



Pour le moment, nous nous posons la question s'il y a un pilote dans le PSG de l'ère Qatar ?


// La Rédaction //


0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS