MANCHESTER UNITED CHAMPION DES REVENUS INFLATIONNISTES

jeudi 19 janvier 2017 / 08h52 /


MANCHESTER UNITED CHAMPION DES REVENUS INFLATIONNISTES 0

Le cabinet Deloitte mène des études tous les ans sur les revenus des clubs dans le Football et la dernière en date concerne la saison 2015-2016 qui réserve des surprises.

// Manchester United / # 1

Manchester United a dépassé tout le monde sur le plan des revenus, sur la saison 2015-2016, et laisse derrière lui le Real Madrid et Barcelone. La saison dernière, Manchester United n'a pas joué la Ligue des Champions et aurait dû être sanctionné en terme de revenus liés aux droits TV UEFA. 

Le Real Madrid et Barcelone ont généré davantage de revenus que Manchester United, lors de la saison 2014-2015, alors que les 2 clubs espagnols ont joué la Ligue des Champions la saison suivante, ils se font doublés par les Red Devis sur le plan des revenus. 

Lors de la saison 2015-2016, Manchester United a réalisé un Chiffre d'Affaires de 689 millions d'Euros contre 519,5 millions la saison précédente. Le club mancunien a fait un énorme bond en avant de 170 millions d'Euros lors de la saison 2015-2016 alors que les Red Devils n'nont pas joué la Ligue des Champions qui leur aurait rapporté de beaux revenus issus de la billetterie et des droits TV UEFA. 

Comment fait Manchester United pour augmenter autant ses revenus sans gagner ?

Manchester United surfe encore sur les succcès de ces 20 dernières années sous l'ère Ferguson qui a construit une véritable marque avec une forte notoriété dans le monde entier. Les mancuniens sont les premiers à s'être exporté en Asie avec tous les droits associés qui génèrent un revenu conséquent sur le plan des droits TV, du Marketing et du Merchandising. Manchester United ne répond pas à toutes les logiques où il faut gagner des grands titres et surtout la Ligue des Champions pour prendre de la valeur. Depuis 2 ans, Manchester United vit une période de disette sur le plan sportif où le club n'a pas gagné grand chose et ne joue pas la Ligue des Champions donc n'est pas au devant de la scène. Malgré cela, les Red Devis n'ont jamais eu des revenus qui ont autant explosés pour prendre la première place loin devant les 2 très grands clubs espagnols. 

Manchester United jouit d'une énorme côte à l'international compte tenu de très bons résultats sportifs ces 10 dernières années et également de la forte implantation de la Premier League en Asie qui est un marché colossal sur le plan des droits TV et du Merchandising. 

Manchester United a réussi un coup important en renégociant ses contrats de Sponsoring juste avant le départ de Sir Alex Ferguson pendant que le club était au Top sur le plan sportif et le changement d'équipementier est la locomotive de l'explosion des revenus commerciaux. Manchester a changé d'équipementier et a signé un contrat historique avec Adidas pour un montant de 104 millions d'Euros par année à partir de la saison 2015-2016. Avant cela, Manchester United était sous contrat avec Nike depuis 13 ans qui ne payait que 30 millions d'Euros par année. Ce nouveau contrat avec Adidas a fait monter tous les autres contrats par effet de bord ce qui a permis au club de faire passer ses revenus commerciaux à 363,8 millions d'Euros contre 263,9 millions d'Euros pour la saison 2014-2015.

Les sponsors et l'équipementier Adidas s'en mordront peut être les doigts par la suite mais Manchester United a réussi de vrais bons coups avant d'être décevant sur le plan sportif. D'ailleurs, Adidas veut appliquer des pénalités de 30% sur le montant du contrat, soit 25 millions en moins pour Manchester United si le club ne se qualifie pas en Ligue des Champions. Ces contrats juteux pour le club pourraient lui coûter cher si les Red Devils n'ont pas de résultats sportifs à l'avenir et surtout les prochaines négociations de renouvellement seront à la baisse et le club pourrait vivre des moments très difficile.

Revenus Clubs 2014-15 Man United maillot

Malgré le manque de résultats, Manchester United a augmenté ses revenus issus des droits TV pour atteindre 187,7 millions d'Euros contre 141,6 millions la saison précédente. Si les Red Devils avaient eu de bons résultats cette saison, le club aurait même pu espérer dépasser les 700 millions d'Euros de revenus lors de la saison 2015-2016. 

// Barcelone et Real Madrid /  # 2

Les 2 clubs les plus performants sur le plan sportif sont Barcelone et Real Madrid qui ont eu respectivement des revenus de 620,2 et 620,1 millions d'Euros pour la saison 2015-2016.

Le Barça et le Real Madrid ont des revenus commerciaux bien moins élevés que Manchester United mais sont compensés par les revenus issus des droits TV grâce aux bons résultats sportifs. 

Les 2 grands clubs espagnols ont légèrement augmenté leurs revenus commerciaux mais il n'y rien de comparable avec Manchester United. La grande différence de revenus avec Manchester United est au niveau du contrat d'équipementier puisque les 2 clubs espagnols ne touchent que 35 millions d'Euros par année contre 104 millions pour Manchester United. Il n'y a aucun doute que ces montants sertont revus largement à la hausse lors de la renégociation de ces contrats qui courent jusqu'en 2018 pour Barcelone et 2020 pour le Real Madrid. Barcelone vend davantage de maillots que Manchester United et le prochain contrat du club catalan pourrait dépasser les 110 millions par annéee.

Le Barça et le Real Madrid sont fortement pénalisés par les grandes difficultés économiques que traverse l'Espagne sur le plan des contrats commerciaux nationaux et locaux et leurs très bons résultats sportifs permettent d'augmenter leurs revenus de manière conséquente par rapport au potentiel économique national.

// PSG /  # 6

Le club parisien est le 6ème club sur le plan des revenus avec 520,9 millions d'Euros pour la saison 2015-2016 contre 480,8 millions la saison précédente et se fait passer devant par le Bayern Munich et Manchester City. 

Le PSG a augmenté ses revenus, principalement, grâce aux droits TV et à la billetterie alors que ses revenus commerciaux ont moins évolué à la hausse.

Le PSG était 4ème au classement des revenus de club, lors de la saison 2014-2015, en ayant les revenus commerciaux les plus importants à hauteur de 297 millions d'Euros. Les forts revenus commerciaux du PSG proviennent principalement d'un partenaire, l'Office de Tourisme du Qatar, qui verse 175 millions d'Euros par année.

Le PSG semble être arrivé au maximum de la hausse de ses revenus et le contrat de sponsoring avec l'Office de Tourisme du Qatar a gonlé artificiellement le Chiffre d'Affaires du club.

Manchester City est passé devant le PSG grâce sa victoire face au club parisien, en Ligue des Champions, et sa participation à une 1/2 Finale.

// Bayern Munich /  # 4

Le Bayern Munich a fortement augmenté ses revenus lors de la saison 2015-2016 par rapport à la saison précédente avec une hausse de près de 120 millions d'Euros. 

Comme pour Manchester United, le Bayern Munich a renégocié son contrat avec Adidas pour obtenir de la marque aux 3 bandes 60 millions d'Euros par année. 

Les très bons résultats des joueurs de Guardiola, qui ont été champion d'Allemagne et ont joué une 1/2 Finale de Ligue des Champions, ont fortement augmenté les revenus issus des droits TV.

// Les clubs italiens sous perfusion

Comme en Espagne, les clubs italiens rencontrent d'énormes difficultés à générer des revenus commericaux et les contrats de sponsoring ne sont pas aussi juteux que dans les autres pays d'Europe. 

Nous avons 4 clubs italiens dans les 20 premiers en terme revenus mais ils dépendent surtout des droits TV. 14ème au classement, l'AS Rome a généré 218,2 millions de revenus mais 71% proviennent des droits TV, 19ème au classement, les revenus de l'Inter étaient de 179,2 millions mais 55% sont issus des droits TV. 10ème du classement, la Juventus a généré 341,1 millions de revenus avec des droits TV de 195,7 millions, réprésentant 57% du Chiffre d'Affaires. 

16ème au classement avec 214,7 millions d'Euros, le Milanc AC est le seul club italien qui a des revenus commerciaux supérieurs aux droits TV qui ne réprésentent que 41%.

Le Chiffre d'Affaires des clubs italiens est fortement soumis aux résultats sportifs. Après son achat de Gonzalo Higuain à 90 millions d'Euros, la Juventus a une forte pression de se qualifier, au moins en 1/2 Finale de Ligue des Champions, pour maintenir son Chiffre d'Affaires de 341,1 millions d'Euros. Dans le cas contraire, les dirigeants de la Juve devront certainement vendre leurs joueurs les plus chers pour ne mettre en péril les finances du club ou de trouver de nouvelles ressources financières. 

// Leicester champion des droits TV

Le club Anglais de Leicester a fortement augmenté son budget grâce à son titre de champion d'Angleterre et aux droit TV colossaux de 126 millions d'Euros qui place le club dans les 20 premiers revenus en Europe avec un total de 172,1 millions d'Euros. Le Chiffre d'Affaires a été gonflé par sa réussite sportive lors de la saison 2015-2016 et les droits TV représentent 74% des revenus du club ce qui peut le mettre en péril si les dirigeants ne gèrent pas correctement la transition. 

// Classement des 10 premiers revenus de clubs européens

1/ Manchester United / 689 millions d’euros
2/ Barcelone / 620,2 millions
3/ Real Madrid / 620,1 millions
4/ Bayern Munich / 591 millions
5/ Manchester City / 524,9 millions
6/ Paris-Saint-Germain / 520,9 millions
7/ Arsenal / 468,5 millions
8/ Chelsea / 447,4 millions
9/ Liverpool / 403,8 millions
10/ Juventus / 341,1 millions


Un marché inflationniste poussée par la Chine

Nous avons vécu ces 3 dernières années une énorme hausse des revenus de clubs qui peut s'apparenter à un marché inflationniste portée par les Médias et notamment l'Asie. 

Le continent asiatique s'intéresse au Football depuis plus de 15 ans maintenant mais le marché chinois était resté assez fermé jusqu'à présent. 

La Chine a changé de politique depuis l'arrivé du nouveau président chinois en 201 3, Xi Jinping qui a placé le Football au centre des priorités du pays pour son développement. L'Asie représenté près de 60% de la population mondiale et le développement du Football dans cette zone ne pouvait vraiment se faire sans Chine et ses 1,3 milliards d'habitants. La Chine est devenue la 2ème puissance économique mondiale et il est prévu qu'elle dépasse les Etats-Unis en 2024. La Chine veut utiliser la portée médiatique du Football comme levier de son développement pour devenir la première puissance économique. 

Les instances du Football anglaises l'ont très bien intégrées, depuis plus de 10 ans, en exportant son championnat en Asie et nous vivons une explosition des droits TV principalement portée par la Chine. 

Les chaines de TV européennes et surtout anglaise achètent à prix d'or les droits de diffusion du championnat pour les revendre encore plus cher à la Chine et l'Asie. Nous avons donc un nouveau marché, assez fermé jusqu'à présent, de 1,3 milliards de personnes que les marques occidentales vont pouvoir atteindre. Pour cette raison, le Sponsoring international a suivi ces tendances pour les plus grands clubs qui ont une forte notoriété et une portée bien au-delà de leur frontière. Les clubs du Bayern Munich et Manchester United sont les plus aimés et les plus suivis en Chine. 

Le meilleur exemple de cette révolution inflationniste du Football est les droits TV du championnat Anglais acquis par une société chinoise d'un montant de 600 millions d'Euros pour 3 saisons. C'est tout simplement le contrat le plus cher pour des droits de diffusion d'un championnat et il a même dépassé le contrat avec le diffuseur américain NBC. Ce contrat de diffusion est détenu par la société Suning d'électro ménager qui est également propriétaire de l'Inter Milan.

Devant l'extension du marché et une telle opportunité de pénétrer le marché chinois, les marques sont prêtes à payer très cher aux plus grands clubs pour voir leur marque figurer sur leur maillot. 

Adidas qui veut se développer en Chine adopte cette stratégie en étant le nouvel équipementier de Manchester United et possède quasiment les plus grands clubs avec le Real Madrid, Bayern Munich, Chelsea et le Milan AC. La prochaine grande bataille sera l'appel d'offres pour être l'équipementier de Barcelone dont le contrat avec Nike expire en 2018. Le Barça devrait en sortir gagnant de cette bataille. 

La Chine veut également l'organisation de la Coupe du Monde 2030 et le Football devient tout doucement la danseuse de l'empire du milieu qui provoque une forte inflation articielle du marché dont la chute risque d'être terrible pour le Football si la Chine se retire soudainement.

La Chine est en train de modifier l'histoire du Football et ce pourquoi ce sport existe, créé par le peuple pour le peuple, avec une forte culture locale et des investisseurs locaux. Ce Footall disparaît progressivement même s'il resiste surtout en Allemagne et dans une bien moindre mesure en Espagne et en France. 



// La Rédaction //


0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS