Maradona, accusé d'agression sexuelle par une journaliste russe

mardi 04 juillet 2017 / 18h00 /


# MARADONA   
Maradona, accusé d'agression sexuelle par une journaliste russe 0

Diego Armando Maradona était en Russie et notamment à Saint Petersbourg pour la Finale de la Coupe des Confédérations. Ekaterina Nadolskaya, journaliste russe, accuse Maradona de l'avoir agressé sexuellement.


Que s'est il passé entre la journaliste et Maradona ?

Ekaterina Nadolskaya a commencé ses études à l'École de gestion à l'Université de Saint Petersbourg en 2008, l'année où elle a déménagé dans cette ville. La jeune femme a travaillé pour la télévision russe et est actuellement employée par le portail d'information SM News.

D'après la jeune femme, la scène se serait produite dans la chambre d'un hôtel de Moscou, où résidait Maradona pour la Coupe des Confédérations. La jeune femme serait montée dans la chambre de Maradona pour y réaliser une interview accompagnée d'une amie. Visiblement, la journaliste confond vie professionnelle et vie privée.  Que faisait son amie pendant qu'elle se faisait agresser par Maradona ?

Ekaterina Nadolskaya a été prise en photo en compagnie de Maradona et d'une autre jeune femme lors d'une soirée à Saint Petersbourg visiblement. La jeune femme en question est sur la gauche et prend une position sur la photo qui n'est pas celle d'une journaliste, mais ce n'est qu'une interprétation.

Ekaterina Maradona 

Ces dernières semaines, le journaliste a été très active sur les réseaux sociaux dans la promotion de la Coupe des Confédérations. Le rôle de cette jeune n'est pas très clair, en se retrouvant dans des soirées privées avec des célébrités mais également sur le grand écran du stade lors de la rencontre de la Russie v Nouvelle Zélande. 

Image5

Ekaterina Nadolskaya est visiblement coutumière des photos et des soirées privées avec les célébrités, où elle a déjà posé en la présence de Ronaldhino dans un restaurant de Saint Petersbourg. La journaliste russe avait partagé des photos sur les réseaux sociaux.

Image2

Les avocats de Maradona se défendent, en affirmant que la jeune était coutumière de ce type de situation en accusant 2 hommes politiques russes d'harcèlement sexuel, mais apparemment les médias russes n'auraient jamais entendu parler de ces affaires.

Les avocats de Maradona ont ressorti des photos de la jeune femme et des publications partagées notament avec Mikhail Prokhorov, un homme politique milliardaire russe.

Image3

La défense de Maradona a également évoqué des échanges avec Viktor Tolokonsky, gouverneur de sa province natale, Krasnoyarsk, avec des échanges affectueux entre la journaliste et l'homme politique. 

Image4

Des journalistes de Globo du Brésil ont confirmé la présence de la journaliste lors de l'incident et celle de la police russe pour la faire sortir de l'hôtel. 

La journaliste de 30 ans a affirmé que Maradona lui aurait enlevé sa robe et qu'elle s'est retrouvée en sous-vêtements et qu'elle lui a signifié vouloir appeler la police. Finalement, ce sont Maradona et ses assistants qui auraient appelé la réception pour signifier que la femme s'était mise nue devant Maradona. Ekaterina Nadolskaya a ajouté que les assistants de Maradona lui auraient proposé 500 Dollars de dédommagement. La journaliste a déclaré dans les médias avoir été agressée mais ne porte pas plainte contre Maradona. Quel est l'objectif au final ?

Maradona et ses avocats nient toute agression sexuelle et prétextent que la journaliste cherche à devenir célèbre à travers ces accusations. 


Une histoire alambiquée

Toute cette histoire et les faits semblent peu crédible sur le plan des déclarations de la journaliste, qui a l'air très avisée et à l'habitude de cotoyer les sphères politiques de son pays, avec toutes les pratiques de son métier. 

Maradona, victime de ses déclarations ? 

Diego Maradona s'est énormément exprimé avec son soutien inconditionnel à Vladimir Poutine en déclarant que c'était un homme de la paix et qu'il l'aimait. D'un côté, il s'est mis le président russe dans la poche, mais d'un autre côté, il s'est mis tous les opposants et anti-Poutine contre lui. 

Maradona a également déclaré qu'il était prêt à prendre la nationalité russe et la sélection de Football du pays. Avec ces propos, il a mis Poutine en difficultés car cela vaudrait à dire que le président russe décide du sort du sélectionneur de son pays, alors que la FIFA demande qu'il y ait une indépendance des fédérations de Football par rapport aux pouvoirs politiques.

Maradona a peut être également mis le doute dans l'esprit du sélectionneur russe et de toute la fédération qui ne voulaient surtout pas voir débarquer l'argentin dans un quelconque rôle autour de la sélection.

Ekaterina Nadolskaya au service de l'appareil ?

Cette jeune journaliste n'est certainement pas spécialisée dans le Football et il est légitime de se poser la question sur les raisons de sa présence autour des personnalités du Football à chaque événement dans son pays. Cette jeune femme n'est certainement pas naïve au point d'aller dans la chambre de Maradona pour avoir une interview de sa part. La réputation sulfureuse de Diego Maradona est de notoriété publique et si cette jeune femme est vraiment journaliste, elle est forcément informée.

D'une part, il y a d'autres médias spécialisés en Russie plus habilités à donner une interview à l'argentin. D'autre part, la jeune femme avait passé un moment avec Maradona et aurait très bien pu organiser l'interview dans un salon de l'hôtel de manière professionnelle. Pour finir, elle se serait rendue avec une amie dans la chambre de Maradona, pour une interview visiblement improvisée, sans assistant, sans caméra, sans questions préparées. Aucun journaliste sérieux ne mène des interviews de cette façon et sans être mal intentionné tout homme aurait pu se poser la question de la raison de cette interview acceptée dans une chambre. Nous avons vraiment du mal à croire la version de la journaliste car ses propos ne sont pas cohérents.

Nous ne saurons certainement pas si la jeune femme a inventé toute cette histoire pour éteindre l'incident que Maradona a allumé quelques jours plus tôt.  

Cette histoire d'agression sexuelle arrange tout le monde finalement et Ekaterina Nadolskaya a rendu service à ces personnes, sauf à l'image de Maradona. 

Les Etats-Unis n'ont certainement pas apprécié les déclarations d'amour de Maradona au président Poutine et de prêter son image à la Coupe du Monde en Russie. Cette affaire va certainement éloigner définitivement Maradona de la Coupe du Monde russe. 

Vladimir Poutine devait être embarassé par les propos de Maradona sur le fait de reprendre la sélection de Football du pays. Le président russe ne pouvait lui refuser quelques services, alors que l'image et les propos de Maradona sert ses intérêts sur le plan politique. Finalement, Poutine n'aura pas à lui refuser quoique ce soit puisque Maradona s'est exclu seul de la Russie avec cette affaire.

Le sélectionneur du pays et ses amis sont débarrassés d'un Maradona gênant de part ses relations avec le président russe, auprès duquel il a certainement de l'influence.


Diego Maradona est un passionné et un homme intègre, qui a tendance à dire tout haut ce qu'il pense. La star argentine cotoie les hautes sphères et la politique internationale et ne se rend compte que ses propos peuvent avoir des répercutions sur l'environnement qui l'entoure. Maradona consomme des substances illicites qui ne l'aident pas à adopter une attitude à le servir et le dessert pour se voir confier un banc de touche.

Diego Maradona jouit d'une énorme côte dans le monde entier et est l'icône de plusieurs générations de supporters. Le fantasque argentin est souvent la victime du système qui ne s'intéresse qu'à son image pour servir des intérêts politiques et économiques. Diego Maradona essaie tout de même de monnayer cette notoriété, mais se retrouve de plus en plus dans des histoires comme celle de Russie qui ternissent progressivement sa forte notoriété. 



// La Rédaction //


0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS