NANTES FAIT RECHUTER MARSEILLE HORS DU VELODROME

dimanche 12 février 2017 / 21h38 /


# NANTES   
NANTES FAIT RECHUTER MARSEILLE HORS DU VELODROME 0

Nantes recevait l'OM, pour la 25ème journée de Ligue 1, dans un stade de La Beaujoire quasiment plein.

Le coach marseillais, Rudy Garcia, a décidé d'opérer des changements en faisant jouer Rémy Cabella et Patrice Evra dès le début du match. Garcia avait certainement l'intention de mettre de la technique au milieu de terrain avec Lopez, Sanson et Cabella. Thauvin reste sur le banc ce qui surprend certainement tout le monde.

Le coach nantais, Conceiçao, a aligné son équipe type avec Sala et Stepinski en attaque, Thomasson et Pardo étaient chargés d'alimenter l'attaque en ballon.

Il y a presque 800 supporters marseillais qui ont fait le déplacement à Nantes pour ce match.

Nantes vs OM stade_1

Une première période jouée sur rythme très intense par les nantais

Les joueurs nantais attaquent le match pied au plancher, en pressant les marseillais et en ne leur laissant pas le temps de s'organiser. Les Canaris font un pressing haut rarement vu en Ligue 1 cette saison.

A la 12ème minute, Diego Carlos inscrit le premier but nantais, suite à un énorme cafouillage dans la surface marseillaise. Les nantais mènent 1-0.

Les nantais continuent leur pressing très haut sur une défense marseillaise prise de vitesse et complètement dépassée. Cabella perd un ballon à 70 mètres de ses buts, les nantais remontent rapidement le terrain et Lima transmet un long ballon sur Stepinski, qui s'amuse de 3 défenseurs marseillais et inscrit le second but nantais. Nantes mène 2-0.

NANTES VS OM

A la 28ème, minute, Nantes aurait pu inscrire un 3ème but par Sepinski, sans un arrêt réflexe de Pelé.

Rudy Garcia décide de faire 2 changements, à la 29ème minute, en sortant Cabella et Lopez pour faire entrer Thauvin et Anguissa afin de mettre de l''impact au milieu de terrain.

A la 39ème minute, Patrice Evra perd le ballon et Sala est tout près d'inscrire le 3ème but nantais.

L'arbitre renvoie les 2 équipes aux vestiaires pour la pause.

Une seconde période folle puis le rythme est retombé

Il ne fallait pas être resté à la buvette à la mi-temps, car le match repart sur le même rythme que la première période. A la 49ème minute, Gomis réduit le score, en inscrivant le 1er but marseillais. Nantes 2-1 Marseille.

Une minute plus tard, Nantes inscrit un 3ème but par Thomasson qui reprend un centre de Stepinski. Nantes mène 3-1.

A la 56ème minute, Sala pense avoir inscrit le 4ème but nantais, mais l'arbitre a sifflé une faute  de Diego Carlos sur Pelé.

Les marseillais sont au plus mal dans cette seconde période, mais Gomis inscrit son second but de la tête sur un centre de Sanson. Nantes mène 3-2 et les marseillais peuvent espérer revenir.

3 minutes plus tard, Gomis se blesse sur un contact avec Diego Carlos, et l'attaquant marseillais doit laisser sa place à Bouna Sarr. 

Le match baisse de rythme et les nantais jouent quasiment tous les ballons en première intention, ce qui provoque quelques erreurs techniques.

La blessure de Gomis a mis un coup au moral des marseillais qui ne font pas le siège du but nantais.

Le rythme est très clairement retombé et les nantais essaient de gérer leur petite avance face à un Marseille pas vraiment incisif.

Les marseillais tentent de timides attaques mais qui ne vont pas surprendre la défense nantaise.

L'arbitre siffle la fin du match remporté par Nantes 3-2 face à un Marseille trop faible en défense pour espérer quoique ce soit.


Conceiçao a parfaitement anaslysé les faiblesses marseillaises et a parfaitement préparé ses joueurs à s'engouffrer dans la faille. Les 2 attaquants nantais, Sala et Stepinski, ont réalisé un pressing de tout instant sur une défense marseillaise dépassée par le rythme. Les attaquants ont parfaitement été accompagnés, dans ce pressing, par Pardo, Thomasson, mais surtout Gillet et Rongier au milieu de terrain. 
 
Les marseillais ont été bouscoulés par une vague jaune qui revenait constamment, ce qui a empêché l'OM de produire du jeu vers l'attaque. Gomis était bien trop seul devant et les marseillais n'ont pas essayé de sauter les lignes par de longs ballons, ce qui aurait certainement permis aux marseillais d'espérer davantage.

Le coach portugais de Nantes a démontré, que des joueurs français peuvent jouer avec énormément de rythme et d'intensité sur 70 minutes, comme le font souvent les équipes anglaises, pour faire déjouer l'adversaire. 

Cette victoire nantaise a surtout été acquise par Conceiçao, qui a littéralement transformé des joueurs moyens techniquement, en jouant tous les ballons en première intention, sur un rythme élevé. L'intensité des nantais gomme quelque peu le manque de technique.

Nantes fait un bond énorme au classement, pour passer de la 17ème à la 12ème place en Ligue 1.

L'OM reste à la 6ème place et perd une occasion énorme de revenir à 1 point de Lyon et est désormais à 3 points de Saint Etienne. L'OM n'y arrive pas du tout à l'extérieur et Dimitri Payet a été quasiment transparent dans ce match, où le rythme était bien trop élevé pour l'ancien joueur de West Ham.




// La Rédaction //

0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS