NICE RESISTE A LA PRESSION PARISIENNE ET PREND 1 POINT

lundi 12 décembre 2016 / 08h01 /


# LIGUE 1   
NICE RESISTE A LA PRESSION PARISIENNE ET PREND 1 POINT 0

Le PSG recevait l'OGC Nice pour le compte de la 17ème journée du championnat de France. Mené 2-0 à la mi-temps, le PSG est revenu au score en seconde période pour finir à 2-2.

Globalement ce PSG vs Nice a été un beau match où il y a eu un rythme intense pendant 70 minutes et d'un niveau Ligue des Champions. Avant ce match, le PSG avait 4 points de retard sur Nice et devait gagner la rencontre pour revenir sur les azuréens. Le coach parisen, Unai Emery a décidé d'aligner Krychowiak derrière Verratti et Motta et Hatem Ben Arfa débute le match sur le banc.

Une première mi-temps qui exprime le mal du PSG ...

Le PSG a mis une pression forte sur Nice dès le début du match où les azuréens avaient les plus grandes difficultés pour contenir les parisens. Le PSG trouvait de nombreux décalages sur les côtés avec Aurier et Kurzawa. Di Maria laissait également sur place Dalbert pour déborder sur le côté droit mais très souvent les centres et les dernières passes n'étaient pas précises. Nice n'arrive quasiment pas à passer dans la moitié de terrain du PSG mais essaie toujours de relancer le jeu par des passes courtes. Nice prend d'ailleurs des risques importants en essayant de repartir balle aux pieds. 

Le PSG se procure un nombre important d'occasions d'inscrire le premier mais les centres d'Aurier, Di Maria et Kurzawa ne sont pas précis ou dans le rythme de la course de Cavani. 

A la 31ème minute sur une rare remontée de balle de Nice, Thiago Motta commet une faute à environ 22 mètres de ses buts. Cyprien se charge du coup franc et inscrit un magnifique but en logeant le ballon dans la lucarne droite d'Areola qui n'a pas anticipé le tir. Incroyable Nice mène 1-0 alors que Paris a largement dominé jusqu'à présent.



Le PSG essaie de revenir au score avant la pause mais se montre toujours aussi maladroit dans les derniers gestes et les dernières passes. 

A la 45ème minute, Dalbert lance Pléa à l'entrée de la surface, Marquinhos et Silva essaient d'intervenir mais se gênent et le ballon revient sur Alassane Pléa qui croise sa frappe du pied gauche. De plus en plus fou, Nice mène 2-0 dans un match où ils n'ont fait que de subir et contenir les attaques parisiennes. Nice a eu 100% d'efficacité dans cette première période contrairement au PSG qui n'a fait que de gâcher l'énorme travail de pression au milieu de terrain. Nice n'a pas vraiment existé dans cette période et réussit à repartir aux vestiaires avec 2 buts d'avance.




Une seconde période moins dominée par le PSG ...

Dans cette période, le PSG s'est montré plus efficace avec 2 centres réussis qui ont été convertis en but.

Le PSG revient sur le terrain avec les mêmes intentions qu'en première période et attaque toujours par les côtés avec Aurier et Kurzawa. A la 46ème minute, Verratti lance bien Aurier dans l'espace à droite qui déborde Dalbert blessé qui ne peut suivre et adresse un centre parfait pour Cavani qui inscrit le premler but parisien. C'est scénario parfait pour le PSG qui revient à 2-1 au bout d'une minute de jeu en seconde période. 



Malgré tout, Nice continue a essayé de jouer au Football et prend des risques derrière avec des relances en passes courtes toujours à la limite de l'interception par le PSG. Nice essaie de se créer des situations mais à l'image de Belhanda, les niçois sont gênés par le pressing toujours aussi intense du PSG qui ne laisse pas le temps aux azuréens  de mettre en place leur jeu.

A la 59ème minute, Kurzawa récupère le ballon sur la gauche, il déborde et centre dans l'axe mais le ballon se dirige vers Cardinal et essaie de dégager des deux poings mais il met le ballon sur son défenseur Dante pour voir le ballon revenir sur Cavani qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets niçois. Le PSG égalise à 2-2 sur 2 erreurs niçoises en défense qui étaient évitables et le travail de sape du PSG paie enfin. 



Après l'égalisation, l'intensité du match baisse progressivement car le PSG a fourni des efforts très importants avec notamment Verratti au milieu de terrain qui s'éteint petit à petit pour finalement demander à sortir à la 75ème minute.

A la sortie de Verratti, le PSG baisse considérablement de rythme et l'animation offensive disparaît complètement pour se diriger vers un match nul. 

Le match nul aurait été considéré comme un très bon résultat par Nice mais finalement le coach niçois est déçu du résultat car l'équipe tenait une belle victoire au parc des princes.

Nous avons vu un très beau match avec un rythme de Ligue des Champions même si les niçois n'ont pas eu la même maîtrise technique qu'à leur habitude mais ils ont été terriblement efficaces dans les quelques situations de but provoquées. 


// La Rédaction //


0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS