Paris s'amuse, Monaco repasse au vert, Lyon est olympique, avec Dijon ça pique !

lundi 18 décembre 2017 / 12h42 / z. Tanasic


# LIGUE 1   
Paris s'amuse, Monaco repasse au vert, Lyon est olympique, avec Dijon ça pique ! 18

Cette 18ème journée de Ligue 1 n'a pas été extraordinaire, encore une fois, et se ressemble pour de nombreuses équipes. Nous arrivons presque à mi parcours du championnat de France et cela commence à devenir inquiétant, pour certaines équipes comme Saint-Etienne, Bordeaux ou Lille. Zeljko analyse cette 18ème journée et le championnat de France.


La Ligue 1 est elle faible ?

Cette saison, le championnat de France retombe dans ses travers de ces dernières saisons, avec l'absence de rivaux pour le PSG. Le reste de la Ligue 1 est très ouvert et je vais vous expliquer pourquoi notre championnat est malheureusement d'un faible niveau. 

Le PSG est encore seul à jouer contre lui même, cette saison, et je ne vois pas comment le club parisien pourrait ne pas être champion de France, tant la concurrence est loin du niveau d'un 8ème de Finale de Ligue des Champions. Il n'y a rien d'anormal à cet état de fait, compte tenu des moyens financiers du PSG par rapport aux autres clubs français, dans ce championnat. Ce manque de rivalité ne favorise pas les joueurs parisiens, à se maintenir dans un rythme de jeu proche de la Ligue des Champions et pourrait jouer un mauvais tour, encore une fois au PSG, lorsque le niveau va s'élever dans la plus grande des compétitions à partir des 8èmes de Finale. 

Le seul intérêt de notre championnat sera dans la lutte, à la 2ème et 3ème place, pour se qualifier en Ligue des Champions. Nous allons certainement avoir 3 clubs, Monaco, Lyon et Marseille, qui vont batailler jusqu'au bout pour la seconde place du championnat, permettant de se qualifier directement à la plus belle des compétitions europénnes. Hormis Lyon sur certains matchs, cette saison, Monaco et Marseille ne nous offrent pas un spectacle du niveau de la Ligue des Champions. C'est bien de se qualifier pour cette compétition, mais c'est encore mieux de la jouer et de représenter dignement le football français. 

Si l'on regarde plus précisément ce qui se passe un peu plus bas, sans redesecendre dans les profondeurs du classement de la Ligue 1, il y a de quoi prendre peur. Au terme de la 18ème journée de Ligue 1, il n'y a que 8 points d'écart entre le 6ème (Nice) et le 18ème (Lille). En 4 matchs, Nice est passé de la 18ème à la 6ème place au classement, ce qui démontre la grande faiblesse de notre championnat. Nous n'avons que 4 équipes qui gardent une certaine constance, pour élever le niveau de la Ligue 1 et le reste peut se retrouver reléguable en quelques défaites. Nous sommes le seul championnat des 6 grands, à avoir aussi peu de points d'écart, entre le 6ème et le 1er reléguable. Pour exemple, en Bundesliga, en Serie A et en Liga portugaise il y a 13 points d'écart, en Liga espagnole 12 points et Premier League 17 points. 

Dans un championnat relevé, il ne peut y avoir aussi peu de points d'écart entre le 6ème et 18ème du classement, sauf dans le cas où les clubs sont tous d'un très bon niveau. Ce dernier cas est quasi impossible à retrouver, car cela signifirait qu'une équipe promue pourrait également rivaliser pour une coupe européenne. 


Neymar en mode Star Roaz
Rennes 1-4 PSG

Le PSG s'est baladé en Bretagne avec un Neymar, qui avait décidé de sortir le costume du héros à Rennes. Pourtant, ce sont les supporters du stade rennais, qui ont déployé une banderole digne des plus grands héros de Star Wars. 

Dans ce match, les supporters rennais ont constamment attendu le retour de leurs joueurs, mais les parisiens ont contrôlé le match de bout en bout. 

star roaz

neymar

Neymar et Mbappé ont plié le match en 17 minutes, en inscrivant un but chacun. Par la suite, les parisiens se sont amusés tout le match et ont inscrit 2 autres buts, lorsqu'il fallait se mettre à l'abris d'un retour rennais. 

Dans ce match, nous avons plutôt eu le retour de Neymar, qui avait décidé d'être la Star du Roaz. Il est impossible de juger le match des rennais, dans cette rencontre amplement maîtrisée par des parisiens concentrés et appliqués.


Monaco plonge les Verts dans le rouge
Saint-Etienne 0-4 Monaco

Depuis le départ d'Oscar Garcia, l'équipe contre qui, il faut jouer pour se rassurer est bien Saint-Etienne. Monaco est venu à bout de petits Verts sans trop de difficultés, en infligeant une véritable correction aux hommes de Sablé. 

En 30 minutes, Monaco a plié le match face à des joueurs de Saint-Etienne, qui restent égaux à eux mêmes en ne montrant rien sur le terrain. Le spectacle a surtout été offert par le président de Saint-Etienne, Roland Romeyer, qui a insulté l'arbitre après le match. Le club de Saint-Etienne est en train de littéralement couler et le départ de Christophe Galtier a très mal été géré par les dirigeants. 

romeyer_1

J'avais déjà évoqué le cas de l'entraîneur à Saint-Etienne, qui tardait à arriver l'été dernier et que le recrutement d'Oscar Garcia a été conclu bien trop tard dans la saison. A l'époque, Bernard Caïazzo estimait qu'il n 'y avait aucune urgence car la saison n'avait pas commencé, mais le coprésident de Saint-Etienne oublie simplement, que le recrutement doit être réalisé bien avant le début de la saison. Cette arrivée tardive d'Oscar Garcia ne lui a pas permis de réaliser les recrutements qu'il aurait souhaité. Il n'est pas étonnant que le club légendaire des Verts connaisse de fortes turbulences avec une telle gestion.


Lyon sait gagner dans la douleur
Lyon 2-0 Marseille

Bruno Génésio a, de nouveau, démarré le match sans Memphis Depay, ce qui est le signe d'un coach qui a la main sur son groupe. Les lyonnais n'ont pas réalisé un grand match et Marseille a plutôt eu le ballon. Nabil Fékir n'était pas dans un grand soir et cela s'est fait ressentir sur le jeu lyonnais, face à des marseillais toujours aussi volontaires. 

Les marseillais se sont créés davantage de situations que les lyonnais, mais les phocéens manquent cruellement d'attaquants de qualité et notamment d'un vrai buteur. Rudi Garcia a décidé de faire confiance à Valère Germain, plutôt qu'à Mitroglou, mais les marseillais ont manqué de justesse dans les derniers gestes. Dimitri Payet cristallise, à lui seul, la faiblesse technique de l'OM dans la dernière passe. Les marseillais peuvent avoir Edison Cavani dans leur équipe, ils ne marqueront pas davantage avec de telles carences dans les dernières transmissions. L'OM a été plus dangereux en 20 minutes avec Morgan Sanson, que lors des 70 premières minutes. Je l'ai déjà évoqué à plusieurs reprises, Dimitri Payet va devenir un vrai problème pour l'OM, car il a le salaire le plus élevé de l'équipe avec son statut d'international, mais n'est pas du tout à la hauteur de celui-ci. 

Mandanda_1

Lyon a profité de 2 énormes erreurs de la défense marseillaise pour inscrire ses buts. La première réalisation est arrivée d'une grossière erreur de mains de Mandanda et la seconde d'un placement approximatif de la défense marseillaise. 

Pire, les joueurs de Rudi Garcia ont tiré 2 fois plus au but que les lyonnais, mais se sont heurtés à un très bon Anthony Lopes ou ont fait preuve d'une grande maladresse. Luiz Gustavo a également tout tenté, sans se transformer en sauveur cette fois. 

L'équipe la plus cohérente, et celle qui a tout de même une meilleure maîtrise, a remporté ce match.

Depuis quelques matchs, les lyonnais savent même gagner leurs matchs dans la difficulté, face aux meilleures équipes de Ligue 1, ce qui laisse entrevoir une très bonne 2ème partie de saison.


Dijon, trop fort pour Lille
Dijon 3-0 Lille

La moutarde commence à monter au nez de Gérard Lopez. Après l'éviction de Marcelo Bielsa, Lille continue à s'enfoncer au classement. Les lillois ont littéralement sombré, de nouveau, contre Dijon. 

Les dijonnais ont inscrit 3 buts dans les 35 premières minutes et dès lors, le match était terminé. Les hommes d'Olivier d'All'Oglio pratiquent un football agréable et n'hésitent pas à prendre des risques, en se projettant en nombre vers l'attaque.

dijon lille

Les lillois retombent dans la zone rouge, à la 18ème place, et se retrouvent barragiste pour le moment. Tout va mal chez les Dogues et le club est interdit de recrutement pour le prochain Mercato d'hiver, ce qui n'arrange pas du tout les affaires des dirigeants. 


Le destin croisé de Nice et Bordeaux
Nice 1-0 Bordeaux

Tout opposait ces 2 clubs depuis le début de saison. Nice réussit relativement bien sa campagne européenne, alors que Bordeaux est sorti de l'Europa League par la très modeste équipe hongroise de Videoton . En Ligue 1, Nice connaît un début de saison calamiteux, alors que Bordeaux est lancé à toute vitesse avant de se prendre le mur du Parc des Princes. A la 11ème journée de championnat, Bordeaux est 8ème au classement et Nice 17ème. 7 matchs plus tard, Bordeaux est 15ème et Nice 6ème. 

Les bordelais coulent doucement, dans les profondeurs du classement et ne donnent aucune impression de révolte ou de réaction. Nice a mis du temps pour digérer son Mercato d'été décevant avec un Balotelli peu mobilisé.

nice bordeaux

Les dirigeants niçois n'ont pas paniqué et Lucien Favre a pu travailler sereinement, pour remonter la pente. Il y a 4 matchs, Nice luttait pour ne pas descendre et désormais, les aiglons peuvent envisager une 5ème place qualificative pour l'Europa League.

Il n'y a vraiment que le football pour se retrouver dans des situations extrêmes en quelques matchs ... un jour dans le fond du classement, à jouer avec la peur et un autre jour peu après, au sommet à manger du caviar. 


A quasiment mi parcours, je me suis résigné à penser que cette saison, le championnat de France nous offrira des frissons ou de quoi décaler une soirée de Saint Valentin ... enfin pour cette dernière situation, nous allons avoir un Real v PSG à Bernabeu pour nous faire vibrer. 

Il faut vraiment être un fervent supporter de son club de Ligue 1, pour suivre les matchs cette saison, et ce n'est pas l'arrivée de Neymar qui a changé grand chose. Un championnat ou un match sans véritable rivalité ou opposition ne suscite aucun intérêt pour le grand public. 

Nos clubs ne transmettent que très peu de passion pour le football et cela se ressent dans le jeu de nos équipes. Tout est guidé par les intérêts financiers et une place au classement pour empocher un maximum de droits TV. Peu importe le jeu pratiqué, pourvu qu'il y ait le chèque en fin de saison. C'est un très mauvais calcul, car ce que les clubs vont toucher en droits TV, ils ne l'auront pas en billetterie, de la part de supporters qui attendent du spectacle.

Nous clubs sont bien trop dépendants des droits TV et ne soucient quasiment pas du jeu et des spectateurs pour améliorer leurs recettes. Ce mode de gestion ne peut être viable à terme et lorsque les supporters auront déserté les stades, il restera quoi au final ?


 


18

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 
NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0

jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1)



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name"'`--
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name)
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 58

1"'`--



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0

jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name)
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1)



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name"'`--
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 17h 57

1"'`--



DONNER UNE NOTE
REPONDRE




A LIRE AUSSI LES + LUS