septembre 28, 2021

Socio Football

Suivez toute information politique, culturelle, sportive et en direct. Les dernières informations, nouvelles et événements à travers le monde.

De grandes manifestations symbolisent l’indignation mondiale contre les contrôles du gouvernement

Posté sur: Modifié:

Paris (AFP)

Plus d’un million de personnes ont manifesté samedi en Australie, en France, en Italie et en Grèce, déclenchant des affrontements avec la police contre les opérations du gouvernement-19 et les sanctions gouvernementales.

Des dizaines de manifestants ont été arrêtés après un rassemblement non autorisé à Sydney, et le ministre de la police de la ville a qualifié les participants de “maraudeurs”.

Les organisateurs ont qualifié la manifestation de rassemblement « pour la liberté ». Les participants portaient des pancartes et des banderoles indiquant « Wake Up Australia » et « Swamp Filtering ».

En France, la police stoppée par certains opposants et le canon à eau, 160.000 personnes dans le pays protestent contre le Pass Santé d’Emmanuel Magaron, qui réduit l’accès aux restaurants et lieux publics.

– ‘Ne touchez pas à nos enfants’ –

« Liberté, liberté », ont crié des manifestants en France, portant des pancartes dénonçant « Macron, tyran », « Big Pharma restreint la liberté » ou « Ne transmettez pas la honte ».

Ces manifestations mettent en évidence le conflit mondial entre des individus pris entre les conseils de l’Organisation mondiale de la santé et d’autres organisations de santé publique et la nécessité de gagner leur vie – ou simplement de revenir à un mode de vie pré-épidémique.

# Photo1

En Indonésie et au Royaume-Uni, les gouvernements ont avancé avant d’assouplir les restrictions.

Pendant ce temps, environ 5 000 personnes ont manifesté à Athènes, portant des pancartes avec des slogans tels que “Ne touchez pas à nos enfants”, a déclaré un journaliste de l’AFP sur les lieux.

READ  Un monument britannique s'ouvre en France pour commémorer la chute du T-Day

Des manifestants se sont rassemblés à Rome, en Italie, pour protester contre le “Green Pass” obligatoire pour la nourriture et les divertissements à l’intérieur.

# Photo2

Plus tôt dans la journée à Sydney, des manifestants ont violé une ordonnance d’abri d’un mois avec des plantes en pot et des bouteilles d’eau, un jour après que les autorités ont suggéré qu’il pourrait y avoir des restrictions jusqu’en octobre.

La Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Perezkillian, a déclaré qu’elle était “absolument dégoûtée” par les manifestants, affirmant que “les actions égoïstes ont compromis notre sécurité à tous”.

La police a déclaré avoir arrêté 57 personnes avec près de 100 amendes.

Pendant ce temps, 6 personnes ont été arrêtées à Melbourne. dit la police.

– “Les imbéciles” –

Le ministre de la police de la Nouvelle-Galles du Sud, David Elliott, a déclaré que les détectives chercheraient des coups de feu pour trouver autant de personnes que possible et les inculperaient dans les prochains jours.

“Sydney ne se débarrasse pas des Maran”, a-t-il déclaré.

Sydney, une ville de plus de cinq millions d’habitants, lutte pour contrôler l’éruption de la variante delta, qui a d’abord été identifiée en Inde et se propage maintenant dans le monde entier.

# Photo3

Après avoir échappé à une épidémie précoce, la moitié des 25 millions d’Australiens sont désormais enfermés dans plusieurs villes.

La colère grandit face aux restrictions et à l’échec du gouvernement conservateur à fournir des vaccins adéquats.

Seulement 11% de la population est vaccinée.

En France, comme ailleurs en Europe, le gouvernement complique l’accès des citoyens réticents à l’emploi.

READ  Cinq choses à savoir sur le Mali

# Photo4

La loi, qui est actuellement examinée par les législateurs, rendra les vaccinations obligatoires pour certaines entreprises, tandis que le pass sanitaire controversé restreindra sévèrement la vie sociale des détenteurs depuis fin juillet.

Les mesures drastiques annoncées le 13 juillet ont montré des signes d’effet escompté : 48% de la population était entièrement vaccinée vendredi, contre huit points le 10 juillet.

« Ils nous mentent depuis le début », a-t-il déclaré.