septembre 28, 2021

Socio Football

Suivez toute information politique, culturelle, sportive et en direct. Les dernières informations, nouvelles et événements à travers le monde.

Des hippopotames meurent alors que le fleuve Congo est pollué par des déchets “toxiques”

Posté sur: Modifié:

Kinshasa (AFP)

Le ministre de l’Environnement a déclaré vendredi que les toxines émises en Angola avaient rendu rouge une rivière en République démocratique du Congo, avertissant que la pollution provoquerait une “catastrophe environnementale” en tuant des animaux sauvages, dont des hippopotames.

La “décoloration sera causée par une fuite toxique d’une usine angolaise spécialisée dans l’extraction industrielle de diamants”, a déclaré la ministre de l’Environnement de la RD Congo, Eve Pasiba, dans un communiqué.

Les affluents pollués se jettent dans la rivière Kasaï à l’ouest du vaste pays d’Afrique centrale.

Des responsables locaux de la région du Kasaï ont déclaré que les cadavres d’hippopotames et de poissons avaient été retrouvés dans l’eau polluée.

Le Kasaï alimente le fleuve Congo, le deuxième fleuve africain après le Nil.

Pasaiba a déclaré que la situation était une “catastrophe environnementale” pour la population locale.

La décoloration était « sur le point d’atteindre Kinshasa » où vivent plus de 10 millions de personnes.

La nature exacte des toxines qui polluent les plans d’eau n’est pas encore connue. Une équipe d’experts du ministère de l’Environnement s’est précipitée sur la zone pour collecter des échantillons d’eau de rivière.

READ  Basketball-USE s'empare de la place pour les séries éliminatoires, la France et l'Australie vont 3-0