Donald Trump est menacé d’un revers sans précédent au Congrès

Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le 3 décembre 2020. – Brendan Smyalowski / AFP

Ayant accepté, dans une transformation étonnante, la ratification du plan de relance, Donald Trump Est menacé lundi
Par un vote du Congrès Qui essaie
Surmonter le veto Le président s’oppose au large
Budget de la défense.

Il y a cinquante-neuf ans, malgré de féroces batailles politiques dans ce pays, les élus des deux côtés ont approuvé un budget militaire qui est traditionnellement adopté immédiatement après. Par le président. Le Sénat et la Chambre des représentants ont approuvé à une écrasante majorité ce nouveau budget, qui dépassait 740 milliards de dollars début décembre.

Le veto de Donald Trump a semé la panique dans son camp

Dans ce contexte, le veto de Donald Trump a annoncé, le 23 décembre, Il a semé la panique même dans son camp. En plus d’être, dit-il, très pro-Chine, le président américain est particulièrement critique du texte car il ouvrait la possibilité de renommer des bases militaires pour honorer les généraux confédérés, qui ont combattu pour la défense de l’esclavage pendant la guerre civile (1861-1865).

Les républicains ont averti que ce texte, qui a été négocié sur une période de plusieurs mois, est “extrêmement vital”. En particulier, il prévoit une augmentation de 3% des salaires du personnel de la défense.

La Chambre des représentants, qui bénéficie d’une majorité démocrate, sera la première à voter lundi soir. Il aurait besoin d’une majorité des deux tiers des députés présents pour contourner le veto de Donald Trump. Le budget a été adopté 335 contre 78. Alors que certains républicains ont indiqué qu’ils pourraient modifier leur vote cette fois, pour suivre le président, qui reste extrêmement populaire auprès de leurs électeurs, il faut un revirement majeur à la Chambre qui ne parvient pas à surmonter son opposition.

S’il réussit, ce sera au tour du Sénat, à majorité républicaine, de se prononcer dans les prochains jours. Le budget de la défense a été approuvé par 84 voix contre 13.

Donald Trump est plus seul chaque jour

Loin des lignes de parti, les parlementaires peuvent ainsi projeter un mépris extrême pour le 45e président des États-Unis, en contournant pour la première fois son droit de veto. L’épisode est plus cruel car il montre à quel point, depuis sa défaite le 3 novembre et surtout son étrange croisade pour le défier en brandissant des théories du complot, Donald Trump est plus seul chaque jour, Moins influent, moins respecté. Il est toujours président jusqu’au 20 janvier, mais sa parole n’est plus valable dans les cercles du pouvoir.

Dans un étrange télescope, le New York PostL’un des rares journaux avec la grâce dans ses yeux a publié dimanche soir un éditorial cinglant appelant à la fin de cette triste comédie et à la reconnaissance de la victoire de Joe Biden. Nous comprenons, Monsieur le Président, que vous êtes en colère parce que vous avez perdu. Mais continuer sur cette voie est désastreux, peut-on lire. Nous vous offrons ce conseil en tant que journal qui vous a soutenu: si vous voulez rester influent, ou même ouvrir la voie à un retour, vous devez transformer votre colère en quelque chose de plus productif. “

READ  Yannick Bestaffin est toujours capitaine du Vendée Globe, tandis que Charlie Dalin est deuxième sur Thomas Rettant.
More from Grégoire Félix

Le cas de Claude Levick: “Il n’a jamais nié, il a été parfaitement clair sur tout ce qui s’est passé.”

À peine une semaine après les révélations d’inceste à propos du politologue...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *