Esp: Griezmann victime ou lâche, exposant Barcelone

Le club de football de Barcelone a été surveillé par Eibar mardi soir, et l’équipe de Barcelone a commencé à se mettre à couvert, en particulier sur l’affaire Antoine Griezmann.

Après que Lionel Messi ait été autorisé à rester en Argentine pendant quelques jours, alors qu’il était soigné pour un problème de cheville, c’est sans sa star qu’il affronterait Barcelone Eibar en Ligue espagnole. Le triste match nul 1-1 dans la formation de Ronald Koeman contre une équipe qui se bat pour la préservation a surchauffé la Catalogne. Au milieu de nulle part, un joueur se concentre sur les critiques ce mercredi, c’est Antoine Griezmann. Titulaire, l’attaquant français a eu l’occasion de montrer que sans Lionel Messi il pourrait régler l’affaire Eibar sans problèmes. Ce ne fut cependant pas le cas, le champion du monde laissant même sa place à Francisco Trinkau une heure plus tard. Du côté des médias à Barcelone, on s’est affronté notamment à Antoine Griezmann dans un match qui n’est pas passé inaperçu, et c’est justement Martin Braithwaite qui a marqué, raté, un penalty accordé par Barcelone en début de match. L’attaquant français a connu trois échecs, et en l’absence de Lionel Messi, il n’a pas voulu terminer cette série.

Griezmann et Barcelone, le divorce est en cours?

Un journaliste Des sports, Albert Masno a gravi les tours et a accusé Antoine Griezmann, ainsi que les dirigeants et employés du FC Barcelone. ” Barcelone a beaucoup de problèmes (…) dont l’un est clairement Griezmann. Beaucoup d’indifférence et d’indifférence et un peu de colère indiquent que ce joueur est mentalement en dehors de Barcelone. En l’absence de Messi, il a dû tirer sur Barcelone et en fait c’était un fardeau pour l’équipe jusqu’à ce que Koeman le change après une heure de jeu (…) Aujourd’hui, Griezmann est l’ombre de ce qu’il était et il manquait tellement de confiance qu’il a réussi à lâcher prise. Braithwaite prend le penalty après avoir raté les trois derniers. Griezmann se cachait à ce moment-là, comme pendant tout le match (…) Cependant, Griezmann n’est pas responsable du statut de club ou d’équipe. C’est juste une autre victime. Il sera difficile pour le nouveau président d’ajuster le cap de Barcelone, mais l’équipe d’aujourd’hui est le reflet de ce qu’est le club. », Explique le journaliste espagnol, qui ne voit pas d’amélioration de la situation d’Antoine Griezmann à Barcelone, du moins tant qu’il n’y aura pas de changement à la tête du club catalan.

READ  L'acteur et scénariste Jean-Pierre Bakri décède à l'âge de 69 ans

More from Grégoire Félix

Voici l’équipe Joe Biden pour lutter contre la «menace existentielle» du réchauffement climatique

En images, en images – Le président élu a remarquablement annoncé la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *