juin 17, 2021

Socio Football

Suivez toute information politique, culturelle, sportive et en direct. Les dernières informations, nouvelles et événements à travers le monde.

Hannibal Mejpri, qui a décidé de représenter la Tunisie sur la France: “Je pense que cela affectera beaucoup de jeunes.”

“De nouveau

A parlé dans une interview R.M.C., Le milieu de terrain de Manchester United, âgé de 18 ans, Hannibal Mejpri a confirmé sa décision de représenter la Tunisie au niveau international face à la France.

Pourquoi avez-vous décidé de représenter la Tunisie?

Je pense que c’est la meilleure décision pour ma famille et moi. Je suis très fier de cette décision. La Tunisie, mon pays, le pays de mes parents, il y a donc bien sûr une forte complicité. J’aime tellement ce pays, c’est pourquoi j’ai pris cette décision. Je parle un peu arabe, mais pas très bien. Je l’ai manqué depuis mon arrivée au Royaume-Uni. Je n’ai pas peur à ce sujet. Plus le menu est élevé, plus vous pouvez mettre à niveau. Cela ne peut que m’aider à acquérir de l’expérience. Mon père et ma mère étaient très heureux que j’aie définitivement choisi la Tunisie. C’est comme un cadeau pour eux. Mais ça me rend aussi heureux. Je pense que j’ai fait le bon choix. Si tel est le cas, voyons dans l’avenir. Je ne suis pas sur la page du jeu, j’essaye de créer quelque chose.

Votre décision aura-t-elle un impact sur d’autres jeunes binationaux?

C’est un résultat remarquable, qui, je pense, affecte beaucoup de jeunes. Il est bon d’être une source d’inspiration et d’espérer pouvoir les influencer dans la bonne direction. Il y a beaucoup de jeunes d’autres nationalités qui peuvent retourner dans le pays de leurs parents et retourner à leurs origines. Je pense que c’est très important pour l’Afrique.

READ  Vive La Révolution : la France prévoit une reprise du football à 5 ​​à Tokyo 2020

Lorsque les Wolves ont fait leur première apparition pour Manchester United lors d’un match de Premier League (joué 8 minutes):

Cela m’a rendu si heureux. C’est quelque chose que je construis depuis que je suis petite. J’ai travaillé pour ça. Mes parents m’ont emmené aux quatre coins du monde pour participer à des compétitions. Toute ma famille m’a aidé, même mon agent. Donc, sur le plan professionnel, il est bon de profiter un peu du terrain. Je remercie mes proches pour tout ce qu’ils ont fait. Je ne pouvais pas attendre. J’ai ressenti la pression parce que j’avais des fans de loups. Mais une fois sur le terrain, j’étais débordé et je ne les ai pas entendus. Dès que j’ai eu ma première touche, ça s’est bien passé. Le jeu a évolué rapidement, mais je me suis bien adapté. Je pense que j’ai bien joué. Honnêtement, c’était inoubliable.