La France menace le Royaume-Uni d’un droit de veto alors que les négociations se poursuivent

Michel Barnier, le négociateur européen du Brexit, le 4 décembre 2020 à Londres. – Tolga Akmen / AFP

Ce vendredi, la France a menacé de s’opposer au «veto». Accord commercial post-Brexit Ce qui ne lui convient pas, surtout pour les pêcheurs, quand
Londres Bruxelles travaille d’arrache-pied pour le conclure dans les prochains jours. “S’il y a un accord qui n’est pas bon (…) nous nous y opposerons”, a déclaré le ministre français des Affaires européennes,
Clément BooneSur Radio Europe 1. Avec un veto? Oui, il a averti que chaque pays a le droit de veto.

Anxiété en Europe

Il a déclaré que la France ferait sa “propre évaluation” d’un éventuel texte. “On doit aux Français, on le doit aux pêcheurs et aux autres secteurs économiques”, a déclaré Clément Boone, rappelant que le risque de désaccord “existe” et que “il faut s’y préparer”.

Cette pression sur les négociations reflète l’inquiétude croissante de la France quant à l’octroi par l’Union européenne de nombreuses concessions aux Britanniques, Afin d’éviter “pas d’accord”31 décembre, dernier jour de repos de Londres avec le continent.

Selon un diplomate européen, cette préoccupation est partagée par d’autres capitales, comme Rome, Madrid, Bruxelles et Copenhague. «Nous ne voulons pas être pris dans une relation déséquilibrée pour les décennies à venir», explique-t-il.

“Jusqu’à la dernière seconde”

Evoquant les différences qui tournent autour des Etats membres, plusieurs sources européennes confirment au contraire que l’Allemagne, qui assure la présidence tournante de l’Union européenne et de la Commission européenne, cherche à obtenir un accord “à tout prix”.

“Nous attendrons la dernière minute, la dernière seconde de ce processus pour assurer l’unité entre nous”, a déclaré vendredi le président du Conseil européen, Charles Michel. “Il y a actuellement un processus de négociation (…) nous verrons dans les prochaines heures ou prochains jours quelles seront les prochaines étapes”, a-t-il ajouté, expliquant que la commission présentera d’abord le résultat des négociations, avant que les Etats membres ne prennent position, “en fonction de ce qui est sur la table”. Un sommet européen réunissant les dirigeants des 27 personnes est prévu les 10 et 11 décembre à Bruxelles.

Calendrier très serré

Le négociateur européen Michel Barnier est à Londres depuis le début de la semaine. Il devrait y rester vendredi pour les discussions finales, espérant parvenir à un accord avant la fin du week-end, faute de quoi les Européens estiment que le traité ne pourra pas être ratifié à temps par les députés européens.

Britanique, Qui a officiellement quitté l’Union européenne le 31 janvierElle cessera de mettre en œuvre les normes européennes le 31 décembre, mais il faut aussi laisser le temps aux parlements britannique et européen de les ratifier. Sans un accord pour contrôler leurs relations le 1er janvier, le Royaume-Uni et l’Union européenne échangeront selon les règles de l’OMC, équivalentes à des tarifs ou des quotas, ce qui le mettra en danger d’un autre choc économique. Ajoutez à l’épidémie de virus Corona.

Une nation “souveraine et indépendante”

Michel Barnier devait présenter une mise à jour avec les Etats membres en fin d’après-midi, mais une telle intervention semblait improbable à midi. Il y a trois points qui empêchent toujours de conclure un accord: Les pêcheurs européens arrivent dans les eaux britanniquesLes garanties requises à Londres en matière de concurrence et le mode de règlement des litiges dans le futur accord.

Le ministre d’État aux Affaires économiques, Alok Sharma, a déclaré à la BBC que les négociations sur le Brexit traversaient une phase “difficile”, avec “un certain nombre de questions sensibles” toujours non résolues. Nous voulons que l’Union européenne reconnaisse que le Royaume-Uni est un pays souverain et indépendant. Sur cette base, un accord sera conclu.

READ  Premières décisions de Pochettino au Paris Saint-Germain et signaux aux joueurs
More from Grégoire Félix

Donald Trump est menacé de nouvelles mesures d’isolement

Près d’un an après son premier procès en destitution, Donald Trump pourrait...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *