septembre 28, 2021

Socio Football

Suivez toute information politique, culturelle, sportive et en direct. Les dernières informations, nouvelles et événements à travers le monde.

Le rival de Serena Rybagina a prospéré à Roland-Garros après avoir traversé la frontière

Posté sur: Modifié:

Paris (AFP)

Quand Elena Rybagina affrontera Serena Williams en quarts de finale de Roland-Garros dimanche, elle représentera le Kazakhstan, mais il y aura des vues jalouses de sa propre Russie.

Rybakina est né à Moscou, mais a changé d’allégeance au Kazakhstan voisin en 2018 alors qu’il avait 175 ans et combattait dans le monde.

En trois ans, le joueur de 21 ans a dominé le classement mondial 22 avec le pays qu’il a adopté.

Ironiquement, s’il avait été loyal, il serait désormais le joueur le mieux classé de Russie, actuellement détenu par la n°30 Veronica Gutermetova.

Rybakina est la dernière d’une longue lignée de joueurs à visiter le Kazakhstan ces dernières années.

“La Fédération du Kazakhstan m’a donné une chance et la décision a été facile”, a-t-il déclaré à WTA Insider en 2020.

“J’ai transféré ma citoyenneté au Kazakhstan parce qu’ils me font confiance, ils ont donné. Je ne suis pas si bon quand ils donnent. Alors ils me font confiance et ils m’aident beaucoup.”

Sous le drapeau kazakh, Rybakina a remporté deux titres en carrière et a amassé plus de 1,5 million de dollars de revenus personnels.

Certains joueurs révèlent quel genre de bonbons ont été offerts pour les attirer à travers la frontière du tennis.

Cependant, le président de longue date de la Fédération kazakhe de tennis, Plut Uthemurdov, est estimé par Forbes à 3,5 milliards de dollars.

Actuellement, quatre des cinq premières femmes du Kazakhstan sont russes.

La numéro deux est Yulia Putinseva, classée 43e, mais ancienne du top 30, originaire de Moscou et triple quart de finaliste du Grand Chelem.

READ  Ministre du Tourisme Lemoine : Cinquante millions de touristes sont attendus en France cet été

– ‘Rent-a-Russians’ –

Chez les hommes, le numéro un national Alexander Public est originaire de Russie.

Le joueur de 23 ans, qui occupe le 37e rang mondial, a changé en 2016. Public vit toujours en Russie.

Les trois premières places au Kazakhstan sont entourées de Russes – Michael Kukushkin de Volgograd et Dmitry Bopko de Saint-Pétersbourg.

Kukushkin, désormais classé 33e et 40e sur les 100 premiers une fois, était l’un des premiers “Rent-a-Russians” qui ont changé en 2008.

“J’avais environ 150 ans dans le monde à l’époque et j’ai eu du mal”, a-t-il déclaré.

«Je n’étais pas en bonne position pour le moment, mais je savais que je pouvais mieux jouer, je pouvais mieux jouer, je pouvais passer à l’autre niveau.

“Mais je n’ai eu aucune chance pour cela. Malheureusement, personne en Russie ne s’est intéressé à moi. Le Kazakhstan est venu vers moi et ils m’ont tout fourni, les conditions pratiques, les entraîneurs.”

Au niveau des équipes internationales, la joueuse solo la plus titrée de la Billy Jean King Cup est la Kazakhe Galina Voskopova de Moscou.

En Coupe Davis, le Kazakhstan a participé à la Coupe du monde pour la première fois en 2011 et s’est qualifié cinq fois pour les quarts de finale.

Ils ont battu les Pays-Bas lors de la finale de la Coupe Davis 2021 à Madrid plus tard cette année et Public a remporté ses détritus en simple lors du tour de qualification de l’année dernière.

Dimanche, Rybakina tentera de se qualifier pour un quart de finale du Grand Chelem pour la première fois et atténuera tout chagrin persistant lorsqu’il bloquera l’élan de Williams pour établir un record pour le 24e chelem.

READ  Le spectateur responsable du crash massif du Tour de France a été arrêté

“C’est une légende du jeu. Je veux être sur le terrain avec elle, ressentir la puissance et tout”, a-t-il déclaré.