Les quatre officiers accusés ont été traduits en justice

Après deux jours de garde à vue au siège de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN, la “police”), les quatre policiers accusés d’avoir battu Michel Zekler ont été transférés au tribunal de justice de Paris, dimanche 29 novembre, pour expulsion, selon l’Agence France-Presse (AFP) . Il est prévu que le procureur général à Paris, Rémy Hitz, tienne une conférence de presse à 17 heures pour annoncer la direction des charges retenues contre les quatre hommes.

Ce dernier, contre qui une enquête est ouverte depuis mardi Violence intentionnelle par une personne qui assume la puissance publique, Avec les circonstances aggravantes du racisme, et Falsification dans l’écriture publique, Il a été arrêté vendredi.

Ils comparaîtront soit devant le juge d’instruction du parquet de Paris, qui peut, par exemple, décider de la comparution immédiate ou de la citation différée devant le tribunal de justice, soit devant le juge d’instruction si le procureur décide d’ouvrir une instruction judiciaire. . une Falsification dans l’écriture publique La commission d’une personne détenant une autorité publique constitue un délit, ce qui rend très probable l’ouverture d’une enquête judiciaire obligatoire sur la question.

Frappez pendant plusieurs minutes

Emplacement Randonneur Découvrir l’étui En publiant, jeudi, une enquête vidéo sur l’attentat contre Michael Zukler. On voit ce producteur de musique noire se faire frapper pendant plusieurs minutes dans son studio de musique le samedi 21 novembre à Paris par trois policiers, avant qu’un quatrième ne vienne lancer une bombe lacrymogène depuis l’extérieur de la salle.

Lisez notre histoire: Un barrage de coups et de mensonges: retour sur le passage à tabac du producteur de musique Michael Zuckler par trois policiers

dans un Une deuxième vidéo Posté vendredi, M. Zecclair est repéré en train d’être à nouveau battu dans la rue, dès qu’il quitte le studio, entouré de plusieurs autres policiers qui ne semblent pas avoir empêché de nouveaux passages à tabac. Zecclair a affirmé qu’il avait été insulté à plusieurs reprises ‘Sale nègre’. selon ParisienLes policiers, pendant leur détention, ont contesté toute dimension raciale de leurs actions.

READ  L'administration Trump remet Cuba sur la liste des "pays soutenant le terrorisme"

Ministre de l’Intérieur Gerald Darmanen. Annoncé jeudi “Champions” Officiers de police impliqué “Dès que les faits sont prouvés par la justice”. Il les a accusés de posséder “Pollution de l’uniforme de la république”.

Lire aussi Agression de Michael Zukler: le chef de la police condamne le «comportement déviant»

Contexte explosif

La conférence de presse tenue par M. Hitz, jeudi a appelé l’affaire“très important”, Intervenir le lendemain Forte mobilisation dans une centaine de villes Contre la loi de «sécurité mondiale» et la violence policière. Plus de 130 000 personnes ont manifesté, selon le ministère de l’Intérieur, 500 000 selon les organisateurs, dans une ambiance généralement agréable. Cependant, des affrontements parfois violents ont imprégné certaines manifestations, notamment à Paris.

Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, une soixantaine de policiers et gendarmes ont été blessés et 81 personnes ont été arrêtées. A Paris, un photographe syrien indépendant qui travaillait avec l’Agence France-Presse a été frappé au visage. Deux manifestants, qui se sont présentés à l’IGPN, ont été blessés dans les provinces, selon la police. En outre, plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des policiers battus par des manifestants. ‘Violence inacceptable’ Selon Gerald Darmanen.

Lire aussi La loi «Sécurité intégrale»: 133 000 manifestants, selon le ministère de l’Intérieur. 500.000, selon les organisateurs

En une semaine, la controverse s’est intensifiée sur le projet de loi sur la «sécurité globale», qui a été vivement dénoncée par les journalistes et les défenseurs des libertés civiles. En plus de révéler l’agression de M. Zecclair, les images Évacuation brutale du camp de migrants à ParisLundi soir a suscité le mécontentement et électrifié le débat. Ces scènes ont été révélées principalement à travers des séquences vidéo de surveillance privée dans le premier cas et des clips vidéo pris par des journalistes dans le second cas.

READ  Jeunes coqs sans nœuds face au quinzième de la rose

Emmanuel Macron a participé vendredi ” La honte “ Les photos à succès de Zeclair, parmi les photos les plus instructives de 2020, Pour la troisième fois cette année, le chef de l’Etat a demandé au gouvernement de lui soumettre rapidement des propositions Lutter plus efficacement contre toutes les formes de discrimination.

L’article est réservé à nos abonnés Lire aussi Les violences policières mettent Emmanuel Macron face à une crise politique

Notre sélection d’articles sur le droit «sécurité mondiale»

Retrouvez tous nos articles sur le projet de loi sur la «sécurité mondiale» Dans notre département.

Le monde avec l’Agence France-Presse

More from Grégoire Félix

Washington accuse la Russie d’être derrière l’opération d’espionnage informatique

Depuis plusieurs jours, Moscou était suspect, mais les États-Unis ont pris les...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *