Comment la Chine a quasiment acheté sa Coupe du Monde ?

mardi 27 juin 2017 / 08h39 /


Comment la Chine a quasiment acheté sa Coupe du Monde ? 0

Le président chinois, Xi Jinping, a annoncé que son pays allait faire du Football la priorité pour son développement. La Chine a parfaitement et rapidement posé les bases et les conditions pour obtenir l'organisation de la Coupe du Monde de Football en 2030 ou 2034. 


Pourquoi la Chine investit autant dans le Football ?

En 1973, Alain Peyrefitte avait écrit un livre "Quand la Chine s'éveillera… le monde tremblera". Nous y sommes, le monde est à genoux et tremble devant les capitaux chinois qui sont vus comme le Messi  par les clubs et les instances du Football.

La Chine dispose énormément de capitaux depuis sa révolution économique de plus de 20 ans avec des unités de production qui travaillent pour la plupart des marques de textiles, d'électroniques, de jeux et jouets, de pièces détachées pour les véhicules roulants et l'aviation. 

Naturellement, la Chine ne veut plus se contenter d'être un simple sous-traitant pour le monde entier mais a pour stratégie de commercialiser des produits sous ses propres marques. 

La Chine fabrique ses propres produits dans le domaine de l'électro-ménager, des télécoms, d'électoniques, TV, textiles sportifs, aéronautiques ... et nous en passons tant l'Empire du milieu avance à vitesse grand V.

La Chine rencontre des difficultés pour distribuer ses propres produits dans les pays développés car les réseaux de distribution sont vérouillés et ne sont pas favorable pour référencer les produits chinois. Les marques occidentales installées au sein des distributeurs mettent leur véto face à cet ogre chinois qui ne ferait qu'une bouchée sur le marché tant leurs produits sont bien onéreux. Les distributeurs sont également frileux de laisser entrer les marques chinoises qui envahiraient les foyers occidentaux et à terme réduirait considérablement leurs marges avec des produits à bas coûts. 

De plus, les chinois ont également mis en place leurs propres réseaux de distribution via le Web ou des magasins spécialisés ce qui va très vite affaiblir les distributeurs établis ou voire même les faire disparaître. 

C'est pourquoi, les machines à laver, les télévisions, les téléphones mobiles, les vêtements de sports, les voitures bientôt ne sont pas encore véritablement connus et dans les rayons de nos magasins. 

Les produits chinois souffrent d'un déficit d'image de produits de mauvaises qualités ou voire ne sont pas du tout connus du grand public.


logo huawei web     Huawai, le précurseur

Malgré tout, nous avons vu apparaître la marque Huawei depuis près de 10 ans en France dans le domaine des réseaux télécoms et des smartphones. En effet, la marque chinoise a quasiment tué Alcatel, Lucent et d'autres fabricants de produits réseaux télécoms en France mais également dans le reste du monde. 

Personne n'a vu venir ce fabricant de produits télécoms chinois qui n'était du tout craint par notamment notre fleuron des télécoms français Alcatel. En l'espace de 2 ans, Huawei s'est imposé sur le marché français et dans le reste du monde et a vu la disparition de  l'américain Lucent qui a fusionné avec Alactel  pour la survie des 2 entreprises. 

Les fabricants chinois dans le domaine des produits dits "blanc" destinés à la cuisine et la salle de bain (réfrigérateur, cuisson, four, lave linge, fer à repasser, ...), des produits dits "brun" (télévision, hi-fi, radio, enceintes, ...) et des produits "high-tech" souffrent donc d'un déficit d'image et rencontrent d'importantes difficultés pour référencer leurs produits auprès des distributeurs. 

La Chine ne veut plus se contenter de fournir seulement les foyers chinois de leurs produits mais veut les exporter sur toute la planète.


Le Football est une véritable plateforme de communication

Les chinois sont tout sauf des mécènes et disposent d'importants capitaux qu'ils investissent dans le Football pour mieux promouvoir le pays et exporter leurs produits dans le monde entier. 

Le président chinois a désigné le Football comme première priorité du pays pour soutenir son développement notamment en occident où il rencontre les plus grandes difficultés. 

Une guerre économique avec la Corée du Sud 

La Corée du Sud risque d'être la première victime de cette politique chinoise où les 2 pays se livrent une véritable bataille économique sur notamment les produits dits "brun" et "blanc". 

hisense euro 2016 web_1

Vous avez peut être remarqué le sponsor Hisense de l'UEFA Euro 2016 qui s'est déroulé en France. Cette marque chinoise a tout simplement copié les produits du coréen Samsung sur le plan du Design ce qui a valu un procès entre l'entreprise coréenne et chinoise. Certains Design des smartphone Hisense ont même des airs d'iPhone.

Pendant l'Euro 2016, aucune autre marque de téléphones ne pouvait être mise en avant dans les différents lieux UEFA, notamment les stades, Fans Zones ...

Les produits chinois sont parfois moins chers de plus de la moitié par rapport à Samsung ce qui risque d'affaiblir considérablement le leader mondial du secteur.


La Coupe du Monde en Chine en 3 actes

/ Acte 1 : Recruter des Footballeurs dans le championnat chinois

La Chine a commencé à faire parler d'elle dans le Football en 2012 par le recrutement de joueurs africains célèbres, avec notamment la signature de Didier Drogba au Shanghaï Shenhua pour un salaire astronomique de 20 millions d'Euro par saison. Cette stratégie était basée sur le développement d'entreprises chinoises en Afrique avec une forte présence dans le domaine de la construction, des télécoms et la vente de produits Low Cost sur un marché captif.

L'Amérique du Sud est un autre marché important visé par les marques chinoises et il n'est pas anodin de voir de nombreux joueurs argentins, brésiliens évoluer dans le championnat chinois. 

En revanche, il est plus difficile d'attirer les joueurs européens dans un championnat faible avec simplement des millions et donc il faut aller là où ils sont dans les clubs européens. 

/ Acte 2 : Rachat et prise de participation dans les clubs européens

De nombreuses entreprises et marques chinoises ont racheté des clubs européens ou sont entrées dans leur capital. Le plus grand symbôle est le contrôle de l'Atlético de Madrid par le Groupe Wanda dont le nouveau stade portera le nom de Wanda Metropolitano. De nombreux clubs sont sous pavillon chinois totalement ou partiellement avec les 2 clubs de Milan, en Angleterre, en Espagne, en France, en République Tchèque. Seule l'Allemagne et le Portugal résistent encore aux capitaux chinois mais pour combien de temps. 

De ce fait, la Chine s'assure le soutien des présidents de ces clubs et des présidents de fédérations de ces pays lorsqu'il faudra voter pour les prochaines coupes du monde. 

Les entreprises chinoises ayant investies dans ces clubs auront également un levier important sur le plan politique, pour négocier des contrats de distribution de leurs produits au sein de ces pays.

/ Acte 3 : Devenir incontournble à la FIFA

Pour renforcer le poids des décisions dans les votes pour les prochaines coupes du monde, il faut tenir les cordons de la bourse. Là encore, les entreprises chinoises s'installent comme des acteurs économiques importants, en signant des contrats de partenariat avec la FIFA. 

En l'espace de 12 mois, la FIFA a enregistré la signature de 3 contrats de sponsoring majeurs avec 3 entreprises chinoises qui représentent un Chiffre d'Affaires très important au sein des instances mondiales du Football.

 wanda partenaire
Signature avec Wanda Group

En mars 2016, le tout nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino signe un contrat de partenariat majeur avec le Groupe Wanda jusqu'en 2030, date à laquelle la Chine espère obtenir sa Coupe du Monde. Ce groupe chinois a des activités dans le tourisme, l'hôtellerie, les yachts et le cinéma est soutenu par l'état de son pays.

 
 Hisense web  
Signature avec Hisense 

En avril 2017, la FIFA signe un partenariat avec la société chinoise Hisense pour la coupe du monde en Russie jusqu'en 2018 . Hisense est déjà partenaire de l'Euro 2019 féminin aux Pays-Bas. La marque Hisense est pour le moment distribué par des indépendants et par Boulanger et SFR pour certains produits. Hisense a pour objectif de se développer fortement sur le marché des téléviseurs et des réfrigérateurs.

 
 Vivo 2 web_1  

Signature avec Vivo 

En  mai 2017, la FIFA signe un partenariat avec la société chinoise VIVO jusqu'en 202. VIVO est le 6ème fabricant de smartphone au monde et distribue principalement ses téléphones en Chine et en Inde. La marque chinoise compte bien pénétrer des marchés en Europe, Afrique et Amériques au travers de ce partenariat. Les produits VIVO sont fortement inspirés du Design des iPhone et à des prix très réduits. 

La FIFA a perdu 5 sponsors important en 2015 suite à l'affaire de corruption qui a touché notamment son président Sepp Blatter et de nombreuses autres personnes de confédérations. Johnson&Johnson, Continental, Castrol, Sony et Emirates ont décidé d'arrêter leur partenariat avec la FIFA, ce qui a engendré une forte baisse de rentrée d'argent dans les caisses des instances internationales du Football. L'arrivée de ces 3 sponsors chinois est une bouée de sauvetage pour la FIFA, ce qui procure à la Chine de jouer un rôle très important dans le maintien du rythme de vie des différentes confédérations mondiales. 


LA CHINE EST EN MARCHE !

La Chine s'est assurée le soutien de la FIFA mais également des autres confédérations (UEFA, CAF, AFC et CONMEBOL) et il est nul doute que la Chine aura sa coupe du monde en 2030 ou 2034, avec une telle emprise sur le Football des clubs et des confédérations.

Avec cette stratégie dans le Football qui touche 3,2 milliards de téléspectateurs, soit 43% de la population mondiale, la Chine agit sur plusieurs grands leviers :

/ Sur le plan politique en développant une image plus ouverte sur le monde et en-dehors de Chine qui conserve encore une image de pays communiste fermée sur les cultures extérieures

/ Sur le plan du tourisme avec l'obtention de la coupe du monde et la promotion de ses atouts touristiques

/ Sur le plan économique en s'ouvrant des marchés mondiaux dans la vente des produits à plus forte valeur ajoutée que le textile et autres biens de consommation

La Chine a fortement investi dans de nombreux joueurs, de nombreux clubs et auprès des instances internationales du Football pour obtenir sa coupe du monde. Nous pouvons constater que tout s'est opéré de manière ordonnée et en masse entre l'état et les entreprises chinoises et à grande vitesse. Le Football n'est pas un sport suivi par la population chinoise qui a une culture plutôt dans les sports d'arts martiaux, ping pong et autres sports populaires. Le niveau des footballeurs chinois est très faible et n'a jamais vraiment produit un seul grand joueur. Donc le Football ne joue pas vraiment de rôle social en Chine et ne suscite pas vraiment d'engouement, hormis auprès de quelques foyers qui veulent vivre comme des occidentaux. Il faut constater que la décision du président chinois de développer le Football dans son pays se fera de manière artificielle et margninale vis à vis de la population.

Il faut donc s'attendre à des desinvestissements une fois que la Chine aura obtenu sa coupe du monde et se sera implantée sur le plan économique avec la distribution de ses produits. 

Le désengagement de la Chine dans le Football risque de s'opérer encore plus rapidement qu'il s'est développé et de provoquer une énorme crise au sein des clubs qui sont dépendants de ses sources financières. 

Les capitaux peuvent paraître comme une bouée de sauvetage pour nos clubs dans un premier, mais peuvent surtout les affaiblir considérablement, avec des investissements qui sont avant tout politique et non durable. 



// La Rédaction //


0

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 

Pas de commentaire pour le moment





A LIRE AUSSI LES + LUS