Test du Sony HT-G700: son surround convaincant et virtualisation 3D dans l’amplificateur 3.1

Le HT-G700 est basé sur trois haut-parleurs large bande de 45 x 100 mm disposés de manière très classique dans une configuration 3.0, auxquels un subwoofer dédié a été ajouté avec un woofer de 160 mm pour un tableau 3.1.

Fondamentalement, la reproduction audio brute du HT-G700 présente de grandes similitudes avec sa petite sœur HT-X8500. On retrouve sous une forme ou une autre le même caractère vocal, qui en soi n’a rien de remarquable. Les modes Standard et Cinematic reproduisent les carillons avec une précision relative, en particulier les éléments de gestion dans les basses, moyennes et aigues. Heureusement, la présence et la clarté des sons sont préservées, même si nous aurions aimé qu’elles soient plus naturelles et détaillées. Le triple affichage du HT-G700 gagne significativement en résolution par rapport au X8500, mais ce point pourrait encore être grandement amélioré. Dans certaines scènes ou dans certains éléments musicaux (verre brisé, bruit métallique, cymbales …), le côté légèrement brillant peut parfois être gênant en plus du manque de délié. Pour sa part, le subwoofer fait du bon travail, avec une reproduction puissante et détaillée des graves / graves extrêmes. L’extension qu’elle propose aux fréquences les plus basses est très correcte de par sa taille, et elle permet de profiter d’une belle assise.

Pour tirer le meilleur parti de cet amplificateur, nous vous recommandons de vous éloigner des deux modes mentionnés ci-dessus pour sélectionner le mode «musique» qui, même s’il ne change pas radicalement la situation, apporte plus de satisfaction. Le rendu sonore semble plus riche, les cloches sont plus équilibrées et la scène est plus stable, quel que soit le contenu. Cependant, on peut lui reprocher son manque de présence. Ceci s’applique également lorsque le mode de son surround virtuel «immersive AE» est activé.

READ  John Le Carré, l'écrivain britannique célèbre pour ses romans d'espionnage tels que "L'espion venu du froid", est décédé à l'âge de 89 ans.

Le traitement du signal de Sony continue de porter ses fruits, même dans une configuration comme celle-ci. Tout d’abord, il y a une très grande expansion du théâtre acoustique, au-delà des simples dimensions physiques du subwoofer, et parfois même s’étendant sur les côtés. La localisation des effets surround n’est pas aussi précise qu’avec des amplificateurs de canal arrière dédiés, car la reproduction est très répandue ici. Néanmoins, la polyvalence des traitements S-Force Pro Front Surround reste impressionnante, compte tenu une fois de plus de la configuration audio du HT-G700. L’observation est également positive dans la reproduction des effets d’élévation, avec une sensation d’élévation particulièrement satisfaisante.

More from Grégoire Félix

Un policier est tué, blessé lors d’affrontements avec des partisans de Trump au Capitole

Brian D. Siknik a été blessé lors d’affrontements avec des militants pro-Trump....
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *